La pureté du langage chez le chrétien

psg 2009-06-02

Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces. L’homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor ; car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.  (Luc 6.44-45)

Cette vérité exprimée par Jésus se vérifie facilement dans la vie de toute personne née de nouveau.  En effet, puisque notre coeur est consacré à Dieu, notre langage reflète notre condition et est dépouillé de toute impureté.  Nous n’employons donc plus de phrases à double sens, d’humour vulgaire ou de propos déplacés.

Parler de la pureté du langage dans notre société nous amène naturellement à nager à contre courant.  La culture populaire est infesté de blagues et de chansons grivoises, comme si nous étions collectivement bloqués à un stade précoce de croissance psychologique.  Faire allusions à l’acte sexuel et aux parties génitales soulève l’hilarité des gens de tous âges.  Certains humoristes en font même leur spécialité, repoussant sans cesse les limites du bon goût et de la décence.  Et bien sûr, gare à quiconque oserait remettre en question cet humour!  Ce serait un manque d’ouverture d’esprit!  Quant à moi, je me fais un point d’honneur de ne pas être ouvert d’esprit à ce chapitre.  Avoir l’esprit tellement ouvert qu’on peut le remplir d’ordures et de vulgarité n’a rien d’impressionnant.

Être vulgaire et user d’un humour cru est chose facile.  Pour beaucoup d’entre nous, il s’agissait autrefois d’une seconde nature.  La capacité à trouver un sens sexuel à ce qui n’en possède pas au départ était comme un jeu de l’esprit qui ne faisait que nous maintenir dans un état d’esprit impur.  Mais en offrant notre coeur à Dieu, nous avons reçu la sagesse et la maturité nécessaires pour laisser derrière nous ces jeux déplacés et enfantins.

L’Esprit Saint veille constamment à ce que notre langage corresponde à notre statut royal.  Ainsi, à chaque fois que nous prononçons des mots inappropriés, nous ressentons un malaise intérieur nous indiquant que nous venons de faire un faux pas.  Très rapidement, il devient donc naturel pour nous de parler avec pureté.  Non pas parce que le sexe est sale, mais bien parce qu’il est  intime et sacré et que nous refusons de le traîner sur la place publique et d’en faire une source de divertissement et de rigolade.

Pour le chrétien qui désire honorer Dieu par sa vie, il est très important de prendre au sérieux cet aspect de la pureté sexuelle.   Lorsque le coeur médite l’impureté, cette dernière exerce une influence sur le langage.  Et une fois le langage contaminé, il exerce à son tour un influence sur le coeur.   Ce système créé une synergie puissante qui affecte profondément notre vie.  La formulation de nos phrases, le choix de nos mots, les métaphores que nous utilisons au quotidien, ont un impact significatif sur notre caractère.

En lisant la Bible, nous réalisons que pour Dieu nos paroles sont très significatives.  Nous ne pouvons donc user de notre langue comme bon nous plait.  Si notre langue est pleine d’impureté, elle travaille à faire avancer la cause de Satan.  Jacques utilise une très belle métaphore pour exprimer l’importance et l’effet de notre langage:

Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu’ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier. Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote.

De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt.

La langue aussi est un feu ; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.  (Jacques 34.3-6)

Plusieurs affichent une grande ignorance à cet effet.  Influencés par la société dans laquelle ils ont été éduqués, ils estiment que les mots sont peu de choses et que l’humour ne fait de mal à personne.  Mais Jésus ne l’entendait pas de cette façon:

L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.  (Matthieu 12.35-37)

Pour utiliser une image moderne, nous pourrions dire que la parole est au coeur de l’homme ce que le moniteur est à l’ordinateur.  Elle ne fait qu’afficher se qui se déroule à l’intérieur.  Si donc nous nous apercevons que notre langage est impur, il est impératif d’examiner notre propre coeur et de nous repentir de toute impureté qui le contamine.  Avec l’aide de Dieu, nous serons ainsi en mesure de corriger nos mauvaises habitudes et d’être un témoignage de pureté et d’intégrité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s