L’impureté sexuelle rend l’homme immature (2 de 3)

psg 2009-06-26

L’effet de l’impureté sexuelle sur le caractère

Nous savons tous que l’enfant est naturellement centré sur lui-même. La compassion, le sacrifice et les diverses vertus qui nécessitent un dépouillement du soi ne sont pas présentes chez lui. Mais à mesure qu’il se dirige vers l’âge adulte, l’enfant se décentre de lui-même, s’ouvre au monde extérieur et acquiert la capacité de comprendre l’autre.

Cette maturation s’effectue naturellement lorsque le milieu dans lequel l’enfant évolue le lui permet. De plus, si l’enfant évolue dans un contexte chrétien, les valeurs de compassion et d’amour sacrificiel qui lui sont enseignées lui permettent d’éveiller plus rapidement cette partie spirituelle en lui qui lui permettra de se décentrer de son nombril et de considérer son prochain.  Toutefois, il existe des facteurs qui, à l’inverse, retardent ou interrompent ce processus de croissance. L’impureté sexuelle fait partie de ces facteurs.

Fatale échappatoire

On compare souvent les épreuves de la vie au feu qui épure le métal. De même que le feu du creuset permet au métal d’être épuré de ses imperfections et d’être modelé selon notre volonté, les obstacles que l’homme rencontre dès son enfance lui permettent de forger son caractère et de développer de saines stratégies afin de composer avec la souffrance.

Le problème de l’homme moderne est que sa stratégie est de plus en plus axée sur la fuite. Dès son jeune âge, il se soustrait à l’épreuve en utilisant un analgésique émotionnel. Si par exemple il rencontre une angoisse, il n’y fera pas face de façon à forger son caractère. Il choisira, par exemple, de se retirer à l’écart afin de se masturber, ce qui lui permettra de se libérer des émotions inconfortables qu’il vit. Le piège, c’est que ce mécanisme fonctionne à merveille au début. Mais ce que l’enfant ignore, c’est qu’en agissant ainsi, il échappe au feu qui était destiné à le purifier, à le fortifier et à le modeler en tant qu’homme. En refusant d’affronter la réalité et les émotions qu’elle suscite en lui, l’enfant se condamne à demeurer immature et égoïste, de la même façon que le métal placé à l’écart du feu de la fournaise demeure imparfait, faible et cassant.

Le résultat de cette stratégie de fuite se révèle peu à peu à l’âge adulte, où il devient évident que si l’enveloppe corporelle a atteint sa maturité, l’homme intérieur n’est en fait qu’un enfant. Son caractère est atrophié. Ses valeurs tournent autour de lui-même. Sa sécurité affective est dépendante de l’approbation d’autrui. Une telle condition pose d’importants problèmes dans sa vie en général et surtout dans ses relations interpersonnelles.  D’autant plus que ses péchés cachés le poussent à mentir et à se construire une façade, ce qui détériore encore plus ses relations et le privent de contacts authentiques et épanouissants.

Les étapes naturelles de la vie ne pouvant être ignorées, l’homme qui aspire à devenir réellement adulte doit tôt ou tard se rendre compte des faiblesses de son caractère et reprendre sa croissance spirituelle là où il l’a abandonné au cours de son adolescence. Il réalisera alors que sa maturité émotionnelle et spirituelle est celle d’un gamin de 12 ou 15 ans et qu’il doit maintenant apprendre à affronter la réalité, là où il avait choisi auparavant de la fuir à l’aide du plaisir sexuel et du repli sur soi.  Ce chemin n’est pas facile. Il s’agit d’affronter l’inconnu, de faire face à des émotions sans les geler, de tout expérimenter à jeun, dans la sobriété et la pureté. Bref, il s’agit de plonger délibérément dans le feu du creuset. Une expérience souvent douloureuse, parfois affolante, mais qui au bout du compte nous permettra enfin d’atteindre l’âge adulte et de devenir de vrais hommes selon le coeur de Dieu, revêtus de dignité, de caractère et de force.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s