Un exemple du pouvoir destructeur de la pornographie

psg 2009-07-17

C’était un jeune homme dévoué au Seigneur.  Un prêcheur qui gagnait beaucoup d’âmes au Christ et qui s’occupait activement du programme de désintoxication dont il était le directeur.  Il avait un coeur bon et doux.  Une femme et deux enfants.

Tel est le portrait que trace David Wilkerson de l’un de ses fils spirituel, lors d’un sermon qu’il a livré en Biélorussie (Maintaining a pure heart in a wicked age).  Tel est aussi le début d’une histoire vraie qui tourne mal…

En effet, il advint au fil du temps un changement dans cet homme.  Sa femme ne comprenait pas.  Ses sermons étaient devenus ternes, dépourvus de vie.  Sa personnalité n’était plus la même.  Les junkies quittaient le programme de désintoxication et retournaient à leur esclavage.  Les finances étaient en chute libre.  Que se passait-il?  Et pourquoi passait-il autant de temps seul, retiré dans son bureau?

Sa femme se disait que quelque chose n’allait pas.  Un jour elle monta à l’étage afin d’aller voir son mari qui était enfermé dans son bureau.  Elle ouvrit la porte sans avertir.  Et elle vit son mari qui visionnait de la pornographie infantile sur Internet.

Elle cria: «Qu’est-ce qui se passe ici?!?»

Son mari répondit: «Je suis accro à la pornographie.  Et laisse-moi te dire ceci: Si tu ne regardes pas avec moi, je vais partir.  Je vais divorcer et quitter mon ministère.»

Elle aimait son mari.  Au point tel qu’elle consentit à faire ce qu’il demandait.  Et c’est ainsi qu’elle visionna de la pornographie avec lui pendant des mois.

Puis un soir, alors qu’elle l’accompagnait dans son visionnement pornographique, elle sentit que Satan essayait de prendre possession d’elle.  Elle se leva et courut aussitôt hors de la pièce, se promettant: «Plus jamais!»

Elle appela le pasteur Wilkerson et lui raconta toute l’histoire, suite à quoi il se précipita à la maison du jeune couple.  Pendant des jours, il tenta d’aider et d’exhorter cet homme.  Ce dernier se dirigeait tout droit vers le naufrage personnel et le divorce.  Il avait déjà perdu l’onction de Dieu.  Mais tout ce qu’il pouvait répondre, c’était: « Je suis accroché… au début, ce n’était qu’une question de curiosité.  Et puis je prêchais sur l’amour de Dieu… et j’avais le sentiment que je pouvais arrêter à volonté, lorsque je le déciderais.    Je me disais que Dieu est un Dieu de miséricorde.»

« En fait, commente Wilkerson en relatant l’événement,  il a fait ce que bien des gens font: Se complaire dans le péché et la luxure.  Puis avant d’aller au lit ils font cette petite prière: «O Dieu de miséricorde et de grâce, pardonne-moi!»  Et ils se disent: «Je crois en la grâce de Dieu, mon Dieu est un Dieu de miséricorde».  Ils se disent:  «Si l’homme peut pardonner septante fois sept fois, à combien plus forte raison Dieu me pardonnera-t-il!»  Ils sombrent ensuite dans le sommeil puis au matin lorsqu’ils se réveillent, ils recommencent.

C’est ainsi que ce jeune homme a transformé la grâce de Dieu en lascivité.  C’est tout ce qu’il pouvait prêcher… car si vous vivez dans le péché, le seul message que vous êtes capable d’apporter est celui de la grâce.  Le seul message que vous avez est la miséricorde, car vous êtes dans le besoin de cette miséricorde et vous espérez que Dieu vous accordera sa grâce et sa miséricorde, tandis que vous continuez de vivre dans le péché.  Vous n’oseriez pas prêcher contre le péché et toutes ces choses… sinon vous vous exposeriez au jugement et à être doublement condamné pour ne pas pratiquer les choses que vous prêchez.»

David ne fut pas en mesure de convaincre le jeune homme de se détourner de son péché.  Ce dernier divorça, quitta son ministère auprès des drogués, et se tourna vers l’occultisme.  Aux dernières nouvelles, il avait rencontré une femme qui pratiquait la sorcellerie et s’était marié avec elle.

 

4 réflexions sur “Un exemple du pouvoir destructeur de la pornographie

  1. Quelle triste histoire qui aurait pu finir bien s’il s’était repenti et détourné de son péché d’un coeur sincère, embrassant la grâce infinie de Dieu! Et c’est une histoire qui nous enseigne que nous ne devons pas considérer le péché comme banal, que chaque péché est une rébellion contre Dieu, un pas dans la direction contraire et que chacun de ces pas mène à l’endurcissement de notre coeur. Et la Bible nous avertit contre l’endurcissement du coeur : « Mais par ton endurcissement et ton coeur impénitent, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, Qui rendra à chacun selon ses oeuvres, Savoir, la vie éternelle à ceux qui, persévérant dans les bonnes oeuvres, cherchent la gloire, l’honneur et l’immortalité. Mais l’indignation et la colère aux contentieux et à ceux qui sont rebelles à la vérité, et qui obéissent à l’injustice. » (Romains 2, 5-8) Cependant, il n’est jamais trop tard pour revenir à Christ : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.  » (1 Jean 1, 9)

  2. Amen. Ça me fait penser à quelque chose que j’avais lu dans « L’imitation de Jésus-Christ »:

    Même si tu vois quelqu’un commettre un péché ou un crime, ne te crois pas meilleur que lui, car tu ignores de quoi tu es capable. Nous sommes tous fragiles, mais chacun doit se dire qu’il est le plus fragile de tous.

  3. C’est aujourd’hui que je suis tombé sur ce blog. j’ai été vraiment édifié. Que le Seigneur vous bénisse abondamment pour le travail que vous abattez pour l’édification du corps de Christ.

  4. Merci Beugré. Que le Seigneur te bénisse aussi. Le blog est en reconstruction en ce moment mais de nouveaux articles paraîtront bientôt si Dieu le veut. Au plaisir de te revoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s