Restaurer le couple et apprendre à aimer (3 de 9)

psg 2012-01-03

Puisque l’homme doit incarner la nature de Christ et qu’il doit aimer sa femme comme Christ aime son Église, nous pouvons tracer quelques grandes lignes de ce que devrait être notre rôle en tant que leader. Afin de glorifier Dieu, nous sommes appelés à:

– Aimer et chérir notre femme
– Marcher dans la vérité
– Honorer notre femme
– Protéger notre femme
– Être un exemple et un guide spirituel

Je propose de considérer attentivement chacun de ces devoirs afin de comprendre en quoi nous avons failli à la tâche à divers degrés et de quelle façon nous pouvons remédier à la situation.

Aimer et chérir notre femme

De dire que nous sommes appelés à aimer notre femme semble aller de soi. Cependant, lorsque l’impureté sexuelle entre en scène, même les choses évidentes sont éclipsées par les conséquences pernicieuses de ce péché. Notre dépendance nous a rendus égoïstes. Notre nature charnelle est devenue notre dieu et nous avons placé les besoins de l’autre au second plan afin de nous assurer que notre dieu ne manque de rien.  Et parfois, cela peut nous amener très loin.  Personnellement, j’en suis venu un jour à être si profondément asservi au dieu du sexe que j’espérais à certains moments que ma femme disparaisse dans un accident. Non pas que je lui voulais du mal. Mais je me disais que si seulement je pouvais écarter de ma vie ce qui m’empêchait de jouir librement du péché… ce serait alors le paradis sur terre. Je pourrais alors consommer de la pornographie sans devoir me cacher. Je pourrais initier des rencontres avec les jeunes femmes que je courtisais sur Internet. Je n’aurais plus à vivre avec le stress de devoir tout dissimuler ou de devoir me justifier à chaque fois que je suis pris sur le fait.  Mon coeur était devenu profondément endurci et méchant.

Aujourd’hui, j’arrive à peine à croire que j’en étais venu à entretenir de telles pensées. Je trouve toujours pénible de me rappeler cette époque où je préférais que les gens disparaissent plutôt que de devoir renoncer au dieu impitoyable du sexe.  Peut-être avez-vous déjà entretenu de telles pensées. Ou peut-être que vous n’en êtes pas encore arrivés là. Mais peu importe à quel degré nous sommes atteints, nous pouvons être assurés que nous avons une part égoïste en nous qui doit être crucifiée. Ne plus rechuter ne représente que 10% du travail. Et ce travail est relativement aisé lorsque nous cultivons une vie de prière authentique avec Christ. Une fois que nous avons gagné cette victoire, il reste cependant le 90% restant, qui consiste à laisser Dieu restaurer notre vie personnelle, conjugale, familiale et sociale. Et cela implique beaucoup de travail et de persévérance.

Si nous demeurons sobres mais que l’univers gravite toujours autour de nous, nous n’avons rien accompli. Tout reste à faire car notre devoir premier est d’aimer. C’est ce que Dieu attend de nous. Et c’est aussi ce que notre femme attend de nous car c’est à cela que nous nous sommes engagés en unissant nos vies par les liens sacrés du mariage. Si donc nous nous attendons à une ovation et à l’admiration de notre femme parce que nous n’avons consommé aucune pornographie depuis une semaine, un mois ou même une année, alors que notre caractère est toujours profondément égoïste, nous rêvons en couleurs et nous ne comprenons rien aux besoins de notre douce moitié. Certes, elle sera reconnaissante pour notre abstinence. Mais notre couple ne se résume pas à cela. La pureté sexuelle aurait dû être un élément fondamental dès le départ. Nous ne faisons donc aucun cadeau extravagant à notre épouse en étant purs. Nous ne faisons que lui redonner ce que nous lui avons volé dès le début de notre vie de couple (ou quelque part en chemin). Alors cela étant remis en ordre, il reste à cultiver ce qui fera vraiment le bonheur de la femme, c’est à dire une relation marquée par un amour sacrificiel et une générosité à l’image de celle de Jésus Christ.

Dans le prochain article, nous nous pencherons sur ce que représente un tel amour dans le concret du quotidien et comment nous pouvons le cultiver.

Que la grâce de Dieu soit avec vous et que votre coeur puisse déjà s’ouvrir à la vérité qui apportera la guérison de votre mariage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s