1- De la pornographie à l’infestation démoniaque

psg 2013-08-14

Nous savons que la répétition incessante d’un comportement tel que la consommation de pornographie nous lie psychologiquement à ce comportement par le phénomène appelé « neuro-association » ce qui signifie simplement qu’une partie très instinctive de notre cerveau associe un geste donné à un sentiment de bien-être. Lorsque cette association est bien ancrée, nous aurons recours à ce comportement dans les moments d’anxiété, de colère, de tristesse… ou même sans raison, car nous avons été créés avec une propension naturelle à rechercher le plaisir et à fuir la douleur. Le sexe peut alors devenir un puissant analgésique qui nous permet de geler toute émotion désagréable. Et il peut tourner au trouble obsessif-compulsif si l’on n’arrive plus à faire face à la vie « à froid ». Nous cherchons alors à maintenir continuellement cet état d’euphorie en multipliant les fantasmes à tout moment du jour, en compulsant sexuellement ou en planifiant le prochain acte sexuel. C’est de cette façon que le péché mène naturellement à l’idolâtrie. Le plaisir remplace Dieu et nous devenons esclaves de ce qui a triomphé de nous. Cet aspect psychologique sera abordé plus en détail dans la partie 3 de cette série.

Ce que la psychologie moderne ignore ou nie, c’est qu’il existe également un aspect surnaturel à la dépendance. Répéter compulsivement un péché ne fait pas qu’entraîner des neuro-associations, mais nous lie également à des entités spirituelles. L’adage populaire « Qui se ressemble s’assemble » s’avère tout à fait exact dans ce cas-ci. Si vous vivez dans l’impureté, vous attirerez vers vous des esprits impurs.

Pour bien saisir le phénomène, il est important de comprendre que les démons ne sont pas seulement des « forces », des « influences » ou des « énergies ». La culture populaire parle souvent des « démons intérieurs » afin d’imager certains penchants mauvais qui sont en nous. Mais les démons sont vraiment des êtres à part entière. En fait, ce sont des personnes qui peuvent penser, parler et agir. Ils ont des émotions, des sentiments, des désirs. Ce qui les différencie de nous est bien sûr leur forme car ils n’ont pas de nature humaine mais sont de descendance angélique. Les démons, tout comme nous, ne sont pas des copies conformes les uns des autres, mais sont tous uniques et ont différentes caractéristiques qui les distinguent. Certains démons ont plus de puissance que d’autres (Matthieu 17.15-20) ou sont particulièrement agressifs (Matthieu 8.28-32). Les démons semblent aussi parfois se spécialiser dans un champ d’action particulier.  On parlera par exemple d’esprit d’infirmité lorsque la présence d’un démon dans un homme provoque en lui une maladie.

Les démons oeuvrent sous l’autorité de Satan et tentent d’exprimer leur nature déchue à travers le corps et la pensée humaine. Et plus ils ont un accès profond en nous, plus ils ont de pouvoir. Leur influence peut donc aller de la simple infestation (où ils n’ont qu’un pouvoir de suggestion et d’oppression) à la possession pure et simple (où ils prennent contrôle à volonté du système nerveux central et utilisent le corps de leur victime comme des maîtres marionnettistes.) Dans ce dernier cas, le possédé accomplira souvent des actes qui sont normalement impossibles, comme dans le cas du possédé qui habitait le pays des Gadaréniens et qui brisait ses fers et ses chaînes. (Marc 5.1-5)  Ce lien entre l’homme et une entité démoniaque peut s’établir parfois très rapidement, comme dans le cas d’activités occultes à haut risque comme la divination, le Oui-Ja, les rituels sataniques, etc.  Je ne peux compter le nombre de témoignages que j’ai personnellement entendu de la part de personnes ayant eu des problèmes avec des entités démoniaques après avoir fait une seule séance de Oui-Ja.  Par contre, règle générale, le lien démoniaque ne s’établira que sur une certaine période de temps, comme dans le cas de la compulsion sexuelle. Regarder une image pornographique ne vous condamne pas à être possédé. Mais consommer de la pornographie jour après jour est une invitation ouverte aux esprits impurs. C’est comme si vous élevez un drapeau au-dessus de votre tête qui dit: « Je suis de la même nature et du même caractère que vous. Joignez-vous à moi. » Vous ne pouvez tout simplement pas vous abandonner au péché et passer inaperçu dans le domaine spirituel. Les démons remarquerons que vous êtes une proie facile et ils vous visiteront afin de vous asservir. C’est précisément pour cela qu’ils sont mandatés.  Et si vous ne croyez pas qu’ils existent, vous ne ferez que leur simplifier la tâche.

Au début, les démons ont une action limitée. Mais plus vous vous conformez à leur volonté, plus ils s’expriment librement à travers vous.  Je me souviens, il y a environ 16 ans, avoir descendu un escalier et croisé une jeune femme.  Ma consommation de pornographie était alors hors de contrôle.  En croisant cette femme, je la trouvai belle et séduisante, mais je ressentis simultanément un phénomène qui me troubla profondément: J’eu le sentiment très net qu’une force, une énergie sexuelle, sortait de moi pour aller vers cette jeune femme au moment précis où je passais à côté. Cette sensation dépassait de loin tout ce que j’avais expérimenté jusque là. Et j’eu aussitôt la certitude qu’il s’agissait d’un esprit en moi qui s’était manifesté. Je n’avais alors que très peu de connaissances sur le domaine spirituel mais je savais qu’une chose distincte de moi-même s’était précipité vers cette femme. Et ce faisant, tout mon être avait le désir presque irrépressible de saisir et embrasser cette femme. Évidemment, je n’en fis rien car ma raison m’en empêchait. Mais cette expérience me fit réfléchir sérieusement sur les implications surnaturelles de ma vie de débauche. Je compris que je perdais de plus en plus le contrôle de moi-même, que je ne m’appartenais plus, que j’étais un repère de démons, une coquille vide infestée d’esprits impurs. Toutes mes énergies, ma jeunesse, mon potentiel, gravitaient autour de ces esprits et étaient à leur service. Il s’agit là d’une situation extrêmement dangereuse. De nombreux meurtriers et violeurs en série sont devenus célèbres à cause de cela. Le monde estime que ces monstres ont simplement eu une enfance difficile ou qu’un de leurs gênes était défectueux. Mais il est plus probable qu’ils se sont abandonnés progressivement à des entités démoniaques, jusqu’au point où ils ont perdu le contrôle de leur propre psyché et qu’ils sont devenus les exécutants impuissants de la volonté de Satan. Et puisque la volonté de Satan est de déshonorer et détruire l’homme, c’est ce qu’ils ont fait.

Dieu a établi des barrières naturelles entre le domaine des hommes et celui des anges et des démons.  Mais le péché créé des points de rupture, des brèches qui permettent aux démons de se manifester.   Si nous donnons notre vie à Jésus-Christ, les démons ne sont plus en mesure de nous posséder car nous avons été rachetés et scellés. Christ nous possède alors nous ne pouvons être possédés par l’ennemi.  Mais en ne renonçant pas à certains péchés tels que la pornographie, des démons peuvent toujours exercer leur tyrannie sur nous.  J’ai remarqué dans ma propre vie que les épisodes de rechutes ouvraient les portes à de mauvais esprits.   J’ai le sentiment que dès le moment où nous cliquons sur un lien pornographique, il se produit dans le domaine spirituel le même phénomène que si nous faisions tomber un morceau de viande au milieu du désert. Rapidement, les vautours et autres charognards détectent l’odeur et volent en direction du signal. Je ne peux compter le nombre de fois où tout allait bien pendant un certain temps à la maison. Puis un bon matin, je compulsais sur Internet et lorsque ma femme se réveillait, elle se plaignait d’avoir fait des cauchemars. Ou elle se réveillait avec une tristesse inexplicable, avant même que je n’avoue quoi que ce soit. En tant que chef de famille, le fait que je succombe à la tentation et que je me nourrisse de pornographie ouvrait la porte de ma demeure à l’ennemi. Non seulement j’étais spirituellement atteint, mais je permettais à l’atmosphère spirituelle de toute la maisonnée d’être contaminée par des esprits impurs. Plutôt que de protéger ma femme et mes enfants du dragon, je déposais par terre des cacahuètes afin de l’attirer chez nous!

En tant que chrétiens, nous ne pouvons nous permettre un tel laxisme. Nous devons prendre position et protéger nos âmes et nos foyers. Lorsque nous faisons le choix de nous asseoir devant notre ordinateur ou d’ouvrir notre téléphone portable pour aller jouer dans les plates-bandes du diable en comptant sur la grâce pour essuyer les dégâts, nous nous exposons à des risques énormes. Nous brandissons d’une main la bannière de Jésus-Christ et de l’autre main un écriteau qui dit aux démons: « Bienvenue chez nous. Je suis des vôtres. » Nos comportements doivent refléter notre allégeance. Si nous consommons régulièrement de la pornographie, nous envoyons un message clair à Satan et à ses anges. Et il ne s’agit pas d’un message de guerre mais de capitulation.

Le diable compte sur chacune de nos rechutes pour se tourner ensuite vers Dieu et dire: « Tu vois, il préfère mes voies à tes voies ». Et à chaque fois que nous lui donnons raison, nous lui donnons aussi du pouvoir. Nous ouvrons un peu plus grand la porte du compromis. Nous créons des brèches permettant aux esprits impurs de gagner du terrain en nous et autour de nous.

Dans plusieurs films fantastiques et films d’horreur, j’ai vu un concept qui revient régulièrement: les forces obscures sont retenues dans un lieu infernal et elles attendent un événement particulier pour être déployées et envahir la terre. On voit le même scénario dans le film loufoque de SOS Fantômes (Ghost Busters). Lorsque Dana, incarnée par Sigourney Weaver, ouvre la porte de son frigo, elle ouvre en fait la porte sur un monde infernal dominée par une créature reptilienne. Comme c’est souvent le cas, les écrivains et scénaristes semblent trouver intuitivement des idées qui correspondent à des réalités qu’ils ignorent eux-mêmes. Je crois qu’il existe effectivement des hordes de démons qui cherchent à dominer la terre et l’homme a le pouvoir de créer un point de contact entre leur monde et le nôtre.  Consommer de la pornographie n’est donc pas un acte dénué de sens. Lorsque nous contemplons des êtres humains qui sont réduits à l’état d’objets sexuels, nous ouvrons les portes d’un royaume qui n’est pas le nôtre, un royaume qui est en opposition ouverte au Royaume de Dieu, un royaume qui est une négation flagrante de l’amour. Ce choix a un prix. L’ennemi ne donne jamais rien gratuitement. Lorsque nous consommons de la pornographie, nous renonçons à notre liberté. Nous donnons la permission à l’ennemi d’établir des forteresses sur notre propre territoire. Nos familles, notre Église et notre nation sont alors en péril.  Car nous ignorons jusqu’où nos mauvais choix peuvent nous mener.

En connaissant les implications spirituelles de la pornographie, chacun de nous doit évaluer honnêtement où se situe son coeur. Et si nous avons toujours un quelconque attachement à ce domaine obscur, nous n’avons d’autre choix que de nous repentir avant de nous retrouver avec les mains et les pieds totalement enchaînés, incapables de retourner vers la lumière.

Une réflexion sur “1- De la pornographie à l’infestation démoniaque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s