Prosterné à tes pieds

psg 2014-12-12

Né de tes pensées, formé par tes mains et aujourd’hui prosterné à tes pieds
Créé à ton image et pourtant déformant ta glorieuse beauté
Ta beauté que mêmes les anges ne peuvent regarder sans être aveuglés
Mais qui, en moi, s’est éteinte dans l’abysse du péché

Incliné devant ton trône, réduit à néant, je garde silence
Anéanti non par la honte mais par ta magnificence
Par cet amour qui s’apparente à de la violence
Lorsqu’il lacère mon coeur afin d’y déposer ses semences

Ce que tu fais, je le sais, est une oeuvre de sanctification
Où même les plus sombres péchés contribuent à notre communion
En exposant mon impuissance et mon besoin de pardon
En me montrant la vanité de toutes mes présomptions

Car mes plus fermes résolutions mènent aux plus amères défaites
Mes échecs se multiplient malgré tout ce que j’ai pu promettre
Tu t’assures ainsi que je ne jouerai pas aux vedettes
Tu me brises à chaque jour afin que je me soumette.

Que mon coeur se rappelles que tu es Seigneur et Roi
Que ton sceptre fasse taire l’arrogance qui me noie
Que tes mots me transpercent et me laissent sans voix
Que je n’aie comme réponse que le sang de la croix

Les idoles font danser autour de moi des parfums de miel
Anges de lumière dissimulant leur haine pour le Dieu d’Israël
Susurrant à mon oreille les mensonges de Jézabel
Détournant mon regard de ce qui est noble et éternel

Sans ta main, Ô Père, mes pieds dévient si rapidement de tes sentiers
Sans ta grâce, mes yeux se ferment si aisément sur la vérité
Homme inconstant que je suis, si enclin à te déshonorer
Pour un moment de plaisir, un fugitif instant de volupté

Mais même lorsque j’erre comme un homme ivre dans la banlieue de Sodome
Même lorsque je prostitue mon âme dans les rues de Babylone
Ton amour me poursuit avec la jalousie dévorante d’une lionne
Puis dans un torrent de miséricorde, tu me guéris et me pardonnes

Je veux répondre à cet amour immérité par l’écho d’une sincère dévotion
Je veux t’être fidèle et être digne de porter ton glorieux nom
La crainte de l’Éternel me gardera de toute transgression
La repentance sera le guide de mes pensées et de mes actions

Que mon coeur se rappelles que tu es Seigneur et Roi
Que ton sceptre fasse taire l’arrogance qui me noie
Que tes mots me transpercent et me laissent sans voix
Que je n’aie comme réponse que le sang de la croix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s