Notre vie ici-bas est temporaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme. Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste, si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus. Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie.
(2 Corinthiens 5:1-4)

Un des plus gros obstacles à la pleine manifestation de notre masculinité est l’état d’esprit charnel dans lequel nous avons été conditionnés.  Nos yeux ne sont pas fixés sur le Ciel mais sur les choses terrestres, temporaires, vaines.  Nous professons Jésus Christ et disons avoir la vie éternelle, mais nous ne vivons pas en fonction de cette éternité.  Nos pensées, nos paroles, nos actions, nos intérêts, nos passions, nos priorités… tout semble démontrer que ce monde temporaire est à nos yeux notre vraie patrie.  Et le plus alarmant est que cet état d’esprit n’est pas perçu comme un problème chez le chrétien moyen.  Et pourtant, c’est un problème immense et lourd de conséquences.  Particulièrement chez l’homme qui aspire à être un époux et un père selon le coeur de Dieu.

La Bible nous rappelle constamment que nous sommes « étrangers et voyageurs sur la terre » (1 Pierre 2.11).  Et à raison.  Que sont nos années ici-bas, face à l’éternité?  Elles ne sont qu’un souffle, une vapeur.  Elle ne sont que néant.  Notre passage sur terre nous donne tout juste le temps de nous préparer à la vie qui nous attend de l’autre côté.  Ne pas méditer sur cette réalité et se comporter comme si notre vie sur terre était la seule chose qui importe est donc complètement insensé.  Chez les gens qui rejettent Dieu, cette attitude est compréhensible.  Mais chez le chrétien, c’est un scandale.  Jésus n’a-t-il pas dit: « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jean 18.36)?  Si c’est le cas, pourquoi pensons-nous et agissons-nous comme si ce monde était notre destination finale?

Fixer les yeux sur l’éternité n’est certes pas un choix qui contribuera à votre cote de popularité.  Croire en Dieu et avoir une certaine religiosité ne posera de problème à personne.  Mais faire de Dieu et de son royaume votre priorité vous transformera, aux yeux de la majorité, en un fanatique.  Même au sein de l’Église.  Pourtant, c’est la seule attitude qui soit cohérente avec votre profession de foi.  Et c’est la seule attitude qui vous permettra de devenir un homme de Dieu.  Nous disons que nous voulons imiter notre Maître et être élevé à la stature de Jésus-Christ… mais ce désir ne mènera à aucun résultat probant si nous entretenons des pensées charnelles et mondaines.  Nous avons besoin d’un changement radical.  Nous avons besoin d’un divorce définitif vis-à-vis le système de ce monde.

J’aborde ce sujet car tout ce que je compte écrire sur la masculinité ne sera qu’une perte de temps si nos fondations ne sont pas adéquates.  Si nous pensons pouvoir devenir des chefs de famille pleinement accomplis tout en pataugeant dans la vanité, nous serons constamment confrontés à l’échec.  La vie chrétienne est un engagement total, un renoncement à soi-même et à ce monde.

Concrètement parlant, ce qui précède ne signifie pas que nous devons vivre la tête dans les nuages et ne pas tenir compte de notre réalité sur terre.  Loin de là!  Mais tout ce que nous faisons, nous devons le faire en fonction de l’éternité et de la gloire de Dieu.  Dans cette optique, beaucoup de choses doivent être éradiquées.  Beaucoup de pertes de temps doivent faire l’objet d’un examen sans compromis.  Combien de temps consacrez-vous à Facebook?  Aux jeux vidéo?  Aux sports?  Aux films et sorties?  Aux actualités?  Aux amis?  Une fois que vous avez accompli vos devoirs, que vous avez travaillé et vaqué à vos occupations essentielles, comment gérez-vous vos temps libres?  Comment meublez-vous le silence?  Vers quoi vos pensées se dirigent-elles?  Quelles sont les affections que vous nourrissez?  L’ensemble de vos intérêts témoigne-t-il d’une conscience de Dieu et des réalités célestes?  Ou démontre-t-il que ces choses ne sont pas pour vous une réalité fondamentale?

Comment ordonnez-vous votre vie?  En fonction de quels critères prenez-vous des décisions?  Lorsque vous ouvrez les yeux le matin, êtes-vous consumé par le désir de plaire à Dieu?  Considérez-vous la journée qui s’offre à vous comme une opportunité d’investir dans son Royaume?  Réalisez-vous que vous êtes le sujet d’un Roi souverain qui fait battre votre coeur pour que vous puissiez l’aimer et vous mettre à son service?  Réalisez-vous que vous êtes sur terre pour servir votre prochain et non vos propres intérêts?

La réponse à ces questions vous permettra de brosser un portrait de vos dispositions spirituelles.  Si vous réalisez que Dieu a peu de place dans vos pensées et votre vie, il est inutile d’aller plus loin.  Il est inutile de vouloir être un mari et un père conformes au standard biblique.  Vous devez d’abord vous repentir de votre mondanité et assumer pleinement votre nature spirituelle.  Greffer des principes bibliques à une vie superficielle est une vaine entreprise.  Vous devez revenir à la source et construire vos fondations.  Vous devez réévaluer votre vie entière et vos priorités.

Votre décision de mener une vie chrétienne radicale créera un malaise chez plusieurs de vos proches.  Mais vous ne devez pas laisser ce malaise compromettre votre bonne volonté.  Ces gens qui vous discréditent à cause de votre zèle religieux et qui préfèrent vivre en fonction des réalités terrestres seulement auront à faire face à la mort bien rapidement.  Leur brève existence ici-bas s’achèvera et ils verront alors que ce qu’ils chérissaient n’était en fait que de la pourriture.  Ils verront qu’ils ont investi dans le néant et la vanité et qu’ils ne sont pas préparés à leur éternité.  Ne commettez pas leur erreur et vivez dès aujourd’hui, en fonction de l’éternité.  Jetez à la poubelle tout ce qui entrave votre progression spirituelle, tout ce qui s’interpose entre Dieu et vous.  Investissez dans ce qui ne périt pas.  Ce monde n’est pas votre royaume.  Ce monde est temporaire et sera détruit et tous ceux qui y sont attachés seront détruits également.

Si vous êtes prêt à adopter cet état d’esprit, vous êtes prêt à devenir un homme de Dieu.  Vous aurez les dispositions intérieures nécessaires pour accomplir adéquatement votre mandat en tant que chef de famille.  Vous aurez la perspective nécessaire pour prendre les bonnes décisions.  Vous aurez une vision du plan d’ensemble qui vous permettra d’être un vrai leader.  Vous ne serez pas piégé par les apparences et les détails.  Vous ne serez pas victime de vos oeillères charnelles.  Vous serez disposé à sacrifier votre vie, sachant que la résurrection vous attend.  Votre existence terrestre vous semblera être peu de chose comparé à la vie auprès de Dieu, si bien que vous serez capable de dire, comme l’apôtre Pierre, que vous « gémissez dans cette tente », c’est-à-dire que votre vie dans ce corps vous semble limitative, pénible, à la lumière de ce qui vous attend de l’autre côté.  Par le fait-même, vous serez de moins en moins affecté par l’intimidation de Satan.  Vous n’aurez plus peur de perdre vos biens, votre réputation, vos amis ou même votre vie.  La peur ne sera plus votre conseillère, mais plutôt votre amour brûlant pour le Dieu qui vous a sauvé, lequel supplantera toute autre considération secondaire.

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur. (Mathieu 6:19-21)

Que Dieu nous accorde la grâce d’un tel changement de coeur.  Car nous savons qu’une telle chose n’est possible que par la puissance de son Esprit Saint.  Nous ne pouvons générer nous-même un amour consumant pour Dieu et un mépris du monde.  Nous avons besoin de l’aide du Seigneur pour qu’un tel miracle s’accomplisse.

Père éternel, brise notre endurcissement et notre amour coupable pour le monde et ses promesses.  Ravive la flamme en nous.  Non seulement à la lecture de cet article mais à chaque moment de notre vie.  Garde-nous d’une décision purement émotionnelle aujourd’hui qui se soldera par un échec demain.  Mais opère un changement en profondeur, au niveau de l’esprit.  Attaque la racine du mal, arrache en nous tout ce qui nous maintient captifs et esclaves de ce monde.  Donne-nous de t’aimer au-dessus de toute autre chose.  C’est dans le nom de ton Fils Jésus que nous te prions, AMEN!

2 réflexions sur “Notre vie ici-bas est temporaire

  1. Je rends Gloire au Seigneur pour ta vie, pour ton ministere. Je ressens toujours la presence du Saint Esprit à travers tous tes articles. Tu me fais enormément de bien. Merci à toi cher frère.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s