Le chrétien muet sous la correction divine – [3] C’est alors que l’écume apparaît!

PSG 2018-01-10

Peu de chrétiens se voient et se comprennent eux-mêmes adéquatement. Par les épreuves, Dieu révèle à la nature pieuse de l’homme beaucoup de sa nature pécheresse. Lorsque le feu est placé sous le chaudron, c’est alors que l’écume apparaît. Alors lorsque Dieu éprouve une pauvre âme, Oh! c’est alors que se révèle dans le coeur de la pauvre créature…

  • l’écume de l’orgueil;
  • l’écume de l’insatisfaction;
  • l’écume de la méfiance;
  • l’écume de l’impatience;
  • l’écume de la mondanité;
  • l’écume de l’esprit charnel;
  • l’écume de la sottise;
  • l’écume de l’entêtement.

Les épreuves sont comme le miroir de Dieu, dans lequel son peuple voit ses propres fautes. Oh, ce relâchement, cette vilenie, cette bassesse, ce réservoir de saleté, ce gouffre de méchanceté, que les épreuves révèlent au fond de leur coeur!

Je t’ai mis au creuset, mais non pour retirer de l’argent; je t’ai éprouvé dans la fournaise de l’adversité. (Ésaïe 48:10)

_____________________
Extrait et traduit de The mute christian under the smarting rod, Thomas Brooks (1608-1680)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s