Partie 4 de 4: Votre nouvelle vie avec Dieu

psg - Votre nouvelle vie avec Dieu nb.jpg

Si vous avez adressé à Dieu une prière de repentance et avez placé votre foi en Jésus,  cela peut s’être traduit de différentes façons.  Certaines personnes expérimentent des choses d’ordre surnaturel mais pour la plupart des gens, rien de particulier ne se produit.  La façon dont vous avez vécu cette réconciliation avec Dieu n’est pas importante.  Ne recherchez pas une expérience mystique ou des sensations fortes; cela réduirait votre conversion à une démarche charnelle et centrée sur vous-même. Et c’est là l’une des premières choses que vous devez apprendre en tant que chrétien: vos émotions ne sont plus votre guide. C’est la Parole de Dieu qui l’est. Et Dieu vous a dit que si vous placez votre foi en Christ, vous serez sauvé (Actes 16.31). Vous pouvez donc avoir confiance en cette promesse. À partir de maintenant, vous n’avez donc plus à chercher Dieu mais à l’aimer car il s’est révélé à vous et toutes ses bénédictions vous sont désormais disponibles par la foi.  Vous êtes passé des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie.  Dans les prochains jours, mois et années, Dieu réalisera une oeuvre extraordinaire de transformation en vous afin que sa lumière brille toujours plus à travers vous et que vous soyez de plus en plus semblable à Jésus.

Il est important de comprendre maintenant le don inestimable que vous avez reçu et comment laisser ce don s’épanouir en vous et vous transformer.  Cette quatrième et dernière partie résumera donc de façon très succincte en quoi consiste le vie chrétienne.

La nature de votre nouvelle naissance

L’homme est d’abord esprit.  L’esprit – aussi appelé âme – est la partie fondamentale de vous.  C’est votre dimension spirituelle et éternelle.  L’esprit est le foyer de la pensée et de la volonté.  Cet esprit éternel habite un corps physique qui le complète et lui sert d’habitation et de véhicule.  L’homme est donc constitué de deux partie distinctes et complémentaires.  Ces deux parties ne sont pas en opposition l’une par rapport à l’autre mais forment un tout harmonieux, tel que le révèle le récit de la Genèse:

L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. (Genèse 2.7)  Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. (Genèse 1.27)  Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. (Genèse 1.31)

Ces versets confirment donc que l’homme a été formé de la poussière (corps physique), dans lequel il a placé un souffle de vie (esprit). Cet ensemble corps-esprit est l’oeuvre parfaite du Père céleste, une oeuvre qui est bonne à ses yeux.

Avant de donner votre vie à Dieu, votre nature humaine était intégralement asservie à Satan. Vous étiez corrompu, tant au niveau de l’âme que du corps.  Vous étiez ennemi de Dieu.  En donnant votre vie à Christ, votre esprit a été transformé. Dieu a débuté par la partie la plus fondamentale de ce que vous êtes.  Alors que vos parents vous avaient légué la malédiction originelle, Dieu a coupé les ponts qui vous reliait aux générations passées et vous a donné une nouvelle identité.  C’est ce qu’on appelle la nouvelle naissance, que Jésus expliqua à Nicodème:

Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit.  (Jean 3.3-6)

Sans la nouvelle naissance, nul ne peut voir le royaume de Dieu.  Car un esprit non régénéré ne pourra que porter du mauvais fruit.  C’est pourquoi les religions humaines ne peuvent apporter le salut.  Elles ne peuvent recréer un esprit.  Seul Dieu peut accomplir ce miracle.  Ainsi, celui qui essaie d’être « spirituel » sans être né de nouveau est exposé à l’échec car il essaie de se transformer de l’extérieur vers l’intérieur.  Il essaie de greffer de bons fruits à un arbre corrompu.  Il essaie de réparer un vieux vêtement en y cousant de l’étoffe neuve:

Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit ; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire.  On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues ; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.  (Matthieu 9.16-17)

En donnant votre vie à Jésus Christ, vous avez permis à Dieu de remplacer votre vieille outre par une outre neuve, par un vase sacré propre à recevoir l’Esprit de Dieu dans toute sa plénitude.  Dieu a pu ainsi accomplir en vous une promesse millénaire:

Je leur donnerai un même coeur, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; J’ôterai de leur corps le coeur de pierre, et je leur donnerai un coeur de chair, afin qu’ils suivent mes ordonnances, et qu’ils observent et pratiquent mes lois ; et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. (Ézéchiel 11.19-20)

Ce changement de coeur, ce nouvel esprit, cette nouvelle naissance, est le point de départ de votre vie spirituelle.  Il s’agit d’un don de Dieu, une pure grâce que vous ne méritiez pas mais qui vous a été accordée à cause de la miséricorde et de l’amour de Dieu pour vous:

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.  Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.  Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.  C’est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, (…) souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.  Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.  (Éphésiens 23.8-13)

Votre salut est donc avant tout l’oeuvre de Dieu.  C’est par la grâce que vous êtes sauvé. Mais tout ne s’arrête pas là.  Une fois que vous avez donné votre vie à Christ, vous êtes appelé à faire votre part afin que croissent en vous les fruits de l’Esprit.  Il s’agit là d’un travail de collaboration: Dieu manifeste sa puissance en vous et vous collaborez à son oeuvre par une vie de discipline et de piété.

Les ennemis qui se dresseront devant vous

Vous devez être conscient qu’une fois engagé dans le chemin étroit de la vie en Dieu, vous vous engagez dans un violent combat.  La vie chrétienne ne se limite pas à accumuler de la connaissance.  Elle consiste à vivre selon les voies de Dieu, qui sont très souvent contraires à celles du monde que vous habitez.  À cause de cela, trois ennemis s’élèveront  contre vous à cause de la nouvelle menace que vous représentez:

  1. Votre propre chair, c’est-à-dire votre ancienne nature qui tentera constamment, au cours de votre pèlerinage sur terre, de reprendre la domination sur votre vie. Votre chair devra désormais obéir à la voix de Dieu plutôt que d’imposer ses petits caprices.
  2. Le monde, c’est-à-dire le système dans lequel vous vivez, qui est sous la domination de Satan et qui s’oppose à Dieu.  Et puisqu’il rejette Dieu, il vous rejettera également. Tous les prophètes et les saints de Dieu ont dû expérimenter cette opposition du monde (2 Timothée 3.12). Plusieurs ont même eu à payer de leur propre vie à cause de leur allégeance à Dieu. Mais le rejet des hommes est un honneur pour tout chrétien qui cherche à vivre pieusement (Matthieu 5.12).
  3. Satan et ses légions d’anges déchu (Éphésiens 6.12). La bonne nouvelle est que si vous êtes né de nouveau, Satan ne peut vous ravir la vie éternelle (Romains 8.38-39)… mais il fera tout en son pouvoir pour ralentir et même paralyser votre travail sur terre, pour que vous portiez le moins de fruits possible.

Devant un tel antagonisme venant de tous les fronts à la fois, il ne faut cependant pas se sentir dépassé.  Car en vous habite maintenant celui que la Bible appelle l’Éternel des Armées.  En vous habite Christ, qui a vaincu la chair, le monde et Satan.  C’est pourquoi il a dit:

Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. (Jean 16.33)

Celui qui a triomphé du péché et de la mort habite en chacun de nous dans toute sa plénitude.  C’est pourquoi Paul s’écrie:

Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? (Romains 8:31)

Vous pouvez donc prendre courage et être assuré de votre victoire sur l’ennemi, quel qu’il soit. Mais pour que cette victoire se manifeste pleinement, votre vie devra reposer sur de solides principes bibliques.

Les 5 solas de votre vie en Dieu

La foi authentique repose sur 5 fondements importants que la tradition chrétienne évangélique appelle les 5 solas de la foi. Plusieurs croyants modernes connaissent peu ou pas ces 5 fondements et il n’est donc pas surprenant qu’un grand nombre d’entre eux s’égarent en cours de route. Si vous débutez votre marche avec Dieu en gardant toujours à l’esprit ces 5 fondements, votre progrès spirituel sera rapide et évident.

1- Sola scriptura (Les Écritures seulement)

Signification théologique: Les Saintes Écritures sont le fondement de votre compréhension de Dieu et de vous-même. Elles renferme également tout ce qui vous est nécessaire pour mener une vie de piété qui est conforme à la volonté de Dieu. Étant inspirées de Dieu de la première à la dernière page (2 Timothée 3.16), elles constituent votre ultime et unique source d’autorité: C’est à la lumière des Saintes Écritures que vous devez juger de toute chose. Et toute doctrine ou philosophie qui s’oppose à ce que Dieu a révélé dans la Bible doit être rejetée catégoriquement (Galates 1.8). C’est pourquoi nous disons que le chrétien s’appuie sur les Écritures SEULEMENT. Il n’y ajoute aucune autre autorité (comme par exemple le pape ou l’avis de la psychologie moderne).

Signification pratique: Le monde dans lequel nous vivons nous conditionne à penser d’une certaine façon. Lire la Bible de façon régulière est donc indispensable  pour renouveler votre intelligence (Éphésiens 4.20-24). La lecture de la Parole nourrit également votre foi (Romains 10.17) et vous permet de percevoir la réalité à travers le regard de Dieu plutôt qu’à travers le regard subjectif et changeant de votre culture. Dès maintenant, la Bible doit donc devenir votre nourriture quotidienne si vous désirez progresser et permettre à Dieu d’agir puissamment dans votre vie.

2- Sola fide (La foi seulement)

Signification théologique: Comme nous l’avons vu précédemment, la vie chrétienne n’est pas une tentative de parvenir au salut par nos bonnes oeuvres ou par nos pratiques spirituelles puisque nos efforts humains sont totalement inefficaces contre le péché (Éphésiens 2.8-9). La vie chrétienne consiste plutôt à recevoir le don gratuit de la vie éternelle offert par Jésus-Christ. Cela ne signifie pas que le chrétien est supposée vivre une existence dépourvue de piété.  Au contraire! Sauf que la piété n’est pas le fondement de notre salut. Elle en est plutôt le fruit. La piété démontre que notre foi est authentique (Jacques 2.26). Le sang versé par Jésus sur la croix possède en soi suffisamment de valeur et de puissance pour nous sauver. Tenter d’y ajouter toute autre chose est une régression (voir Galates 3) et un déni de ce que Christ a accompli pour nous sur la croix.

Signification pratique: Il est extrêmement difficile d’assimiler le principe de la foi seulement. À cause de notre orgueil, nous avons une tendance compulsive à chercher le mérite et acceptons donc difficilement que notre relation avec Dieu et notre destinée éternelle puissent ne reposer que sur notre confiance en Dieu plutôt qu’en nos bonnes actions. Mais plus vite nous arriverons à intégrer cette vérité, mieux nous nous en porterons. Autrement, chacun de nos péchés permettra au doute de s’insinuer en nous. Parce que nous échouons dans tel ou tel domaine de notre vie, nous aurons l’impression que Dieu est en colère contre nous et douterons de notre salut. Mais notre relation avec Dieu ne repose pas sur ce que nous faisons. Elle repose entièrement sur notre foi en ce que Christ a fait pour nous.

3- Sola gratia (par la grâce seulement)

Signification théologique: La grâce est par définition un cadeau immérité de Dieu. Dans le même esprit que la foi seulement, la grâce seulement nous rappelle que le héros de la foi chrétienne n’est jamais l’homme mais Dieu lui-même. Notre salut dépend entièrement de la bonté de Dieu envers nous. Et chacun de nos efforts en vue de nous conformer à sa volonté doit reposer sur sa grâce. Conscients de l’action continuelle de la loi du péché en nous, laquelle est en opposition à ce que Dieu demande, nous devons nous reposer entièrement sur le secours divin, sachant que c’est de Dieu seul que vient toute bonne chose.

Signification pratique:  Faire reposer notre vie chrétienne sur la grâce de Dieu se manifeste concrètement par une vie de prière quotidienne. La Bible nous demande de prier en tout temps (Luc 21.36) parce que c’est par la prière que la grâce de Dieu devient agissante. Il existe une différence stupéfiante entre le chrétien qui prie et celui qui ne prie pas. Dès que vous négligez la prière, vous commencez à marcher selon la chair plutôt que selon l’Esprit et votre vie spirituelle s’étiole rapidement. Lorsque vous rencontrez une personne qui se dit chrétienne depuis longtemps mais qui marche bien en-deçà des standards moraux de la Bible, vous avez généralement affaire ou bien à un chrétien qui ne prie pas ou à un faux-converti.

Il existe une interdépendance et une synergie entre votre humilité et votre compréhension de la grâce. Plus vous comprendrez la grâce, plus vous marcherez avec humilité. Et plus vous marcherez avec humilité, plus vous comprendrez la grâce. La grâce fait l’objet de 5 puissantes doctrines qui seront exposées sur ce blogue au cours de l’année 2018, Dieu voulant.

4- Solus Christus (par Christ seulement)

Signification théologique: Christ est l’unique médiateur entre Dieu et les homme (1 Timothée 2.5). Une fois que vous avez trouvé Christ, vous avez donc trouvé l’ultime trésor (Matthieu 13.44). Votre quête a trouvé son aboutissement car par lui, vous êtes passé de la mort à la vie (Jean 5.24). La totalité des Saintes Écritures sont d’ailleurs articulées autour de Christ. Même dans les millénaires qui ont précédé sa venue sur terre, la loi et les prophètes pointaient ultimement vers ce merveilleux Sauveur (Jean 5.39; Luc 24.25-27)

Signification pratique: Christ est l’auteur mais également l’objet de votre foi. Le christianisme ne se définit pas par un code moral mais par votre communion avec Dieu. Il est important de se le rappeler car nous pouvons facilement détourner nos coeurs de Dieu et tomber plutôt en amour avec notre propre moralité.

5- Soli Deo gloria (pour la gloire de Dieu seulement)

Signification théologique: Le petit catéchisme de Westminster nous rappelle que la principale fin de l’homme est de glorifier Dieu et de jouir de lui éternellement. Et que signifie « glorifier Dieu »? Pour citer une définition du pasteur John Piper, glorifier Dieu signifie: « Ressentir, penser et agir de façon à refléter la grandeur et l’importance de Dieu et à démontrer la grandeur suprême de tous ses attributs ainsi que la beauté toute-satisfaisante de ses nombreuses perfections ». 

Signification pratique: Vous avez dans la définition qui précède le programme de toute une vie! Si tout chrétien faisait de la gloire de Dieu sa quête première, le monde serait révolutionnairement transformé. Mais parce-que nous tendons si facilement à chercher notre propre gloire, nous vivons souvent bien en-deçà de l’appel de Christ pour notre vie. Afin de ne pas céder à un christianisme centré sur nous-même, il est important de vivre avec le désir constant d’être abaissé et de voir Dieu élevé, comme le disait Jean le Baptiste: « Il faut qu’il croisse, et que je diminue » (Jean 3.30). Avec un tel état d’esprit, votre vie marquera le monde et le nom de Dieu sera exalté parmi toutes les nations.

Quelques dernières considérations

En devenant chrétien, vous ne devenez pas un guerrier solitaire mais le soldat d’une armée. Vous ne pouvez donc rester seul mais devez chercher la compagnie d’autres croyants qui seront là pour vous encourager et vous conseiller. L’Église est d’une importance cruciale pour le développement de votre vie spirituelle. Lisez à ce sujet 1 Corinthiens 12.12-27. Recherchez une église où est enseigné un message conforme aux Saintes Écritures.  Fréquentez des amis chrétiens avec lesquels vous pourrez prier et discuter. Ne restez pas isolé avec votre foi car vous serez plus vulnérable aux traits enflammés du malin.  Vous pouvez techniquement triompher avec Dieu seul… mais sa volonté est d’unir sa famille en un même corps, en une communauté unie par l’amour (Jean 17.20-21).  Il nous a créés interdépendants afin que nous restions humbles et n’en arrivions pas à nous prendre pour des dieux. Nous avons besoin les uns des autres.

Une fois que vous avez donné votre vie à Christ, faites-vous également baptiser selon les ordres de Jésus (Marc 16.16).  Dans les Saintes Écritures, le baptême n’est pas un rituel imposé aux bébés mais est un geste que pose une personne qui décide d’abandonner sa vie de pécheur pour renaître à une nouvelle vie en Christ.  Le baptême par submersion symbolise parfaitement votre vieille nature qui est ensevelie, pour qu’ensuite vous puissiez retourner à la surface lavé de vos fautes et entrant dans la vie abondante de l’Esprit.  Ce rituel est incontournable pour toute personne qui est sérieuse dans sa marche avec Dieu et qui désire exprimer publiquement sa nouvelle appartenance au Seigneur.  Le baptême va donc de paire avec le salut.  Parlez-en à un pasteur de votre région pour savoir comment le recevoir.

Si vous avez donné votre vie à Christ, vous êtes maintenant son disciple.  Et vous êtes appelé à faire d’autres disciples afin que d’autres personnes puissent recevoir le même trésor extraordinaire que vous avez reçu: la réconciliation avec Dieu.  Cela ne veut pas nécessairement dire que vous devez devenir un prédicateur.  Il vous suffit de témoigner de ce que Dieu a fait pour vous et de partager la bonne nouvelle du salut en Jésus-Christ.

À la suite de tout ce qui précède, si vous avez pris la décision d’accepter le Salut de Jésus-Christ, je vous encourage à en témoigner ci-dessous dans la section des commentaires (en indiquant votre nom ou au moins votre prénom réel).  Je m’engage à prier pour chaque personne qui témoignera ici de son choix pour Christ afin que Dieu puisse faire fructifier en vous les fruits de l’Esprit et qu’il puisse vous donner la victoire qui est accessible pour tous ceux qui se confient en Lui.  Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

Tout au long de votre route, vous serez confronté à beaucoup d’embûches. Vous découvrirez aussi que s’il existe officiellement 2 milliards et demie de chrétiens sur terre, peu d’entre eux sont réellement consacrés à Dieu . Il existe beaucoup de faux-convertis ou de frères qui vivent dans la tiédeur spirituelle et vous devrez apprendre à poursuivre votre marche et à demeurer fidèle à Dieu malgré ces mauvais exemples. Votre vie spirituelle ne doit en aucun cas être affectée par la mauvaise influence de ceux qui vous entourent mais doit reposer sur l’excellence de l’Évangile de Christ et sur votre relation avec Lui. Qu’importe si le monde entier se détourne de Dieu… vous, servez Dieu et aimez-le de tout votre coeur, de toute votre âme et de toute votre force (Deutéronome 6.4-5).

Pour en savoir plus sur la façon de vivre avec Dieu, visitez la section Ressources.  Sur ce, que le Seigneur de toutes grâces vous bénisse abondamment et se manifeste à vous dans toute sa plénitude.

Votre frère en Jésus,

Jean.


 Partie 1 :: Partie 2 :: Partie 3 :: Partie 4

«« Précédent  ::  Suivant »»

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s