apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 4: l’athéisme et ses prétentions scientifiques)

PSG 2017-12-24Pour le titre de cet article, je me suis permis d’emprunter le sous-titre d’un ouvrage de David Berlinski, The Devil’s Delusion: Atheism and Its Scientific Pretensions.  Je n’ai pas lu cette oeuvre mais j’ai regardé une savoureuse entrevue avec son auteur, un écrivain et mathématicien qui a écrit ce livre afin de critiquer l’arrogance de l’athéisme moderne.  Pourtant, Berlinski est lui-même un agnostique frôlant l’athéisme, ce qui rend The Devil’s Delusion particulièrement intéressant.

J’ai abordé brièvement cette arrogance en conclusion de l’article précédent mais je crois important de m’y attarder plus longuement aujourd’hui. Mon but n’est pas de diminuer ou de mépriser les athées mais de mettre le doigt sur un problème d’attitude présomptueuse qui est bien réel chez grand nombre d’entre eux. Et je ne me livre pas à cet exercice afin d’établir la supériorité morale des chrétiens dans ce genre de débats car j’ai vu d’innombrables personnes se qualifier de chrétiens et afficher une attitude affreusement condescendante envers leurs interlocuteurs. J’aurai d’ailleurs l’occasion de revenir sur ce point plus tard. L’objectif est plutôt de mettre en lumière un problème qui ruine la plupart des débats, qui transforme beaucoup de conversations prometteuses en un véritable cirque.

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 4: l’athéisme et ses prétentions scientifiques) »

apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 3: l’argument de l’horloger)

PSG 2017-12-24Comme mentionné en introduction, cette série d’article découle d’un débat survenu après que mon épouse eut publié sur Facebook un lien faisant la promotion du documentaire «The Atheist Delusion». Aujourd’hui, le temps est venu d’entamer l’analyse de ce débat. Pour le besoin de cet article et des suivants, toutes les interventions seront numérotées ( [1], [2], [3], etc) afin que nous puissions nous y référer plus facilement.

Nous nous attarderons d’abord à la toute première intervention de notre ami Jack. Suite au partage de la vidéo portant sur l’illusion de l’athéisme, Jack s’objecte ainsi à la vidéo:

Jack – [1] C’est bourré de sophismes, le plus évident étant celui du ‘watchmaker’. La vidéo est basée entièrement sur une erreur de logique et de raisonnement.  https://www.huffingtonpost.com/david-a-schwartz/intelligent-design-watchmaker_b_1730878.html

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 3: l’argument de l’horloger) »

apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 2: L’importance cruciale des présuppositions)

PSG 2017-12-24Tout être rationnel fonde sa pensée et son discours sur un ensemble de convictions fondamentales. Ces convictions sont des idées maîtresses qu’il juge vraies (à tort ou à raison) et à partir desquelles il élaborera toute sa pensée et sa vision de l’existence. En philosophie, ces idées sont appelées des « postulats ». Dans la discipline de l’apologétique chrétienne, on les appelle couramment des « PRÉSUPPOSITIONS ». C’est-à-dire qu’avant-même d’aborder une discussion, nous supposons a priori que ces idées sont vraies et fondées.

Voici quelques exemples de présuppositions :

  • Dieu existe
  • Dieu n’existe pas
  • L’humanité est une race créée par un Dieu souverain
  • L’humanité est une expérience de laboratoire initiée par des extra-terrestres.

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 2: L’importance cruciale des présuppositions) »

apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 1: Introduction)

PSG 2017-12-24Pendant longtemps, j’ai cru que je pouvais convaincre un non-croyant de l’existence de Dieu par la force de mon argumentation. C’était la « bonne vieille époque », où j’étais à la fois naïf et très peu instruit théologiquement. Depuis, j’ai appris que la foi en Dieu ne dépend pas d’un discours persuasif.  Même si l’on fait appel à la raison d’un homme en démontrant une rigueur intellectuelle irréprochable, cet homme demeurera imperméable à tout argument si Dieu n’éclaire pas son intelligence. La foi est une œuvre surnaturelle de Dieu dans le cœur de l’homme et si Dieu n’agit pas, aucune conversion ne se produira. C’est vrai pour tout athée que nous approchons. Et c’est vrai pour chacun de nous. L’apôtre Paul a décrit cette réalité en citant ces mots de l’Ancien Testament :

Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu; tous sont égarés, tous sont pervertis; (Romains 3:11)

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 1: Introduction) »

Mariage

Le mariage: un engagement total pour le meilleur et pour le pire (2 de 3)

PSG 2017-11-19

La persévérance dans le mariage

Dans les pays où l’humanisme athée a fait le plus de progrès, le taux de divorce n’a fait que grimper au cours des dernières décennies.  Ici en Amérique du Nord, environ la moitié des mariages se soldent par un divorce.  Certains pays d’Europe tels que l’Espagne et le Portugal connaissent quant à eux un taux de divorce de plus de 60%.  La Belgique présente le chiffre le plus catastrophique, avec un taux de divorce de 70%.

Les sociologues apportent différentes réponses pour expliquer ce phénomène. Pensons entre autres à la désintégration du sentiment religieux en occident ou à la montée du féminisme. Ces pistes ont un fondement de vérité indéniable. Mais ultimement, la progression du divorce peut être attribuée à un seul facteur fondamental: l’être humain est plus que jamais imbu de sa propre personne.

Lire la suite « Le mariage: un engagement total pour le meilleur et pour le pire (2 de 3) »

Journal

La mort ou la vie?

psg 2014-11-27

Depuis septembre dernier, mes yeux se sont posés successivement sur le temps et sur l’éternité, sur ce monde et sur le Créateur de ce monde, sur le mal et sur le bien.  Et étrangement, le choix m’a semblé difficile.  Je viens de relire avec émotion ce passage de Deutéronome:

J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité, pour aimer l’Éternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui: car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours, et c’est ainsi que tu pourras demeurer dans le pays que l’Éternel a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. (Deutéronome 30.19-20)

A priori, ça semble cocasse que Dieu place devant l’homme la vie et la mort et qu’il prenne ensuite la peine de l’exhorter à choisir la vie.  Comme si le choix n’allait pas de soi.  Eh bien non.  Il ne va pas de soi.

Lire la suite « La mort ou la vie? »

Vie chrétienne

10 moyens pour marcher selon l’Esprit et faire mourir les désirs de la chair (3 de 10)

psg 2013-06-14

3- Lisez la Parole

Un des immenses problèmes de l’homme déchu est d’être sans cesse impressionné de sa propre intelligence. Pour de mystérieuses raisons, il a la conviction que les quelques centimètres cubes de matière cérébrale qu’il possède lui suffisent à appréhender l’immensité du mystère de la vie. Ce manque d’humilité se manifeste à un niveau personnel, et aussi de plus en plus à un niveau collectif, à mesure que l’homme repousse les limites de la science et des technologies. L’orgueil n’est pas né d’hier… mais notre époque voit sans doute l’apogée de l’arrogance humaine. L’homme a de plus en plus la conviction d’avoir atteint des sommets en matière d’évolution. Il est vrai que l’homme est capable d’aller dans l’espace. Il est vrai qu’il peut fabriquer des ordinateurs à la fois plus petits et plus puissants qu’on n’aurait jamais pu l’imaginer. Il est vrai qu’il peut écrire des bouquins de 10 kilos sur le fonctionnement des cellules humaines. Il est vrai qu’il peut échafauder des structures commerciales et politiques d’une complexité effarante.

Et pourtant, en vérité, l’homme est stupide. Carrément.

Lire la suite « 10 moyens pour marcher selon l’Esprit et faire mourir les désirs de la chair (3 de 10) »

Doctrine chrétienne

La jalousie de Dieu

psg 2012-02-13

Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu; car l’Éternel porte le nom de jaloux, il est un Dieu jaloux. (Exode 34.14)

Lorsque nous entendons parler de jalousie, nous avons aussitôt l’image de l’homme qui fait toute une scène à sa femme parce qu’elle a parlé à un inconnu. Ou vice-versa. Et nous savons que cette crise injustifiée provient d’une immaturité et d’un sentiment d’insécurité qui provoque peur et colère à l’idée de perdre l’être aimé. Il est donc étrange de voir le mot “jalousie” associé à un Dieu qui est parfait. Dieu aurait-il donc une faiblesse à ce niveau? Cette jalousie entacherait-elle sa perfection?

Lire la suite « La jalousie de Dieu »

Pureté sexuelle

Dieu a-t-il un problème avec le sexe?

psg 2012-01-25

Depuis quelques décennies, Hollywood et les médias en général entretiennent l’image d’une Église où tout est interdit et où le sexe est une chose sale dont il ne faut pas parler.  Cette désinformation est si efficace que si je discute avec à peu près n’importe quel jeune de 15 ans qui n’a jamais mis les pieds dans une église, qui n’a jamais lu la Bible et qui n’a jamais discuté avec un chrétien véritable, et que je lui demande selon lui ce que l’Église pense du sexe, il ne fera que répéter ce qu’on lui impose dans les médias. Il dépeindra l’Église comme un groupe de gens qui condamnent le sexe et le plaisir. Car c’est bien le portrait qui nous est présenté, particulièrement dans les films. Les scénaristes se plaisent à brosser un portrait grossier et caricatural des pasteurs ou des curés, qui sont presque toujours dépeints comme des êtres désagréables et hypocrites qui menacent les pauvres fidèles d’aller en enfer pour avoir osé éprouver du plaisir.

Lire la suite « Dieu a-t-il un problème avec le sexe? »

Vie chrétienne

Le radicalisme de la Parole de Dieu

psg 2010-06-01

Il vient un temps dans notre cheminement chrétien où nous devons prendre notre Bible dans nos mains et nous poser la question suivante:  Est-ce que ce livre représente réellement la vérité pour moi?

La question est cruciale car elle déterminera notre degré d’engagement dans le combat pour la vertu.  Si nous ne croyons pas que la Bible est la vérité, notre vie sera conforme à celle du monde.  Si nous croyons que la Bible contient une part de vérité mais que certains principes ne s’appliquent plus à « l’homme moderne », notre vie sera marquée par le compromis et la tiédeur.  Mais si par contre nous croyons que la Bible est la pure vérité, de la première à la dernière page, alors notre vie sera consumée par une passion et un zèle dévorants pour Dieu et son Royaume.

Lire la suite « Le radicalisme de la Parole de Dieu »

Vie chrétienne

Dieu est-il contre le plaisir? (6 de 6)

psg 2009-12-11

Maintenant que nous avons démontré bibliquement que le plaisir fait partie de la vie en Dieu, il importe de déterminer où se situent les balises.  Car si « tout nous est permis », comme le disait Paul, il est par contre évident que ce « tout » n’inclut pas le péché.  Par exemple, une personne qui prend plaisir à faire souffrir les gens autour d’elle ne pourrait se justifier en disant qu’elle vit sous la grâce et que tout lui est permis.  C’est évident.  Une liberté qui inclut des comportements destructeurs serait absurde.  Mais parfois, certaines vérités ne sont pas aussi limpides. La vie nous place devant des choix où la ligne semble floue entre le péché et le plaisir. Et c’est là qu’il importe de discerner avec sagesse quelle est la volonté de Dieu pour notre vie. Et heureusement, nous ne sommes pas laissés à nous-mêmes à ce chapitre. Dieu nous a donné deux soutiens afin de nous guider: sa Parole et son Esprit.

Lire la suite « Dieu est-il contre le plaisir? (6 de 6) »

Vie chrétienne

Dieu est-il contre le plaisir? (3 de 6)

psg 2009-11-30Le plaisir selon Jésus Christ

Nous avons vu que l’Ancien Testament ne condamne pas le plaisir. Dieu prescrit en effet des fêtes à son peuple afin qu’il se réjouisse et qu’il célèbre la vie. Or, toute la révélation divine contenue dans la Torah pointait ultimement vers un événement sans précédent: l’incarnation de Dieu parmi les hommes afin de nous enseigner la vérité par sa propre bouche et nous sauver par son propre sang. À partir de ce moment, qu’advint-il du plaisir? Dieu allait-il soudainement interdire le plaisir ou bien allait-il y apposer le sceau de son approbation? Allait-il considérer le plaisir comme une chose agréable à ses yeux ou comme un péché? Sachant que Dieu ne change jamais, nous pouvons déjà deviner la réponse…

Lire la suite « Dieu est-il contre le plaisir? (3 de 6) »

Vie chrétienne

Dieu est-il contre le plaisir? (2 de 6)

psg 2009-11-28Le plaisir dans l’Ancien Testament

L’étude sérieuse et honnête des Saintes Écritures nous oblige à mettre définitivement de côté toute vision d’un Dieu sombre qui ne désire que jouer aux trouble-fêtes.  Non seulement le Créateur n’est-il pas contre le plaisir et les réjouissances, mais il va jusqu’à en faire un impératif tout au long du parcours de son peuple; pour honorer Dieu, les juifs devaient prendre des pauses et faire la fête:

Lire la suite « Dieu est-il contre le plaisir? (2 de 6) »

Vie chrétienne

Dieu est-il contre le plaisir? (1 de 6)

psg 2009-11-27

En lisant la Parole de Dieu, il est facile de nous égarer dans l’interprétation de certains passages et d’en venir à penser que Dieu est contre le plaisir.  En effet, les nombreuses exhortations et interdictions de la Bible semblent parfois tendre vers l’austérité.  Dieu désire-t-il donc que nous vivions dans la pénitence et la privation?  Est-il en colère lorsque nous jouissons des voluptés de ce monde?  En méditant la Parole de Dieu dans son ensemble et en mettant de côté nos traditions religieuses souvent erronées, nous arriverons à des conclusions qui pourraient en surprendre plusieurs…

Lire la suite « Dieu est-il contre le plaisir? (1 de 6) »