Brisement et repentance

Seigneur, sauve-moi de la religiosité!

PSG 2018-01-28

Je n’ai pas été créé pour être religieux mais pour être amoureux de Dieu. Je n’ai pas été créé pour me conformer à des prescriptions et des interdictions mais pour que mon coeur batte au même rythme que celui de mon Créateur. L’objet de ma foi n’est pas une chose mais une personne. Dès que j’oublie cette vérité, ma religion est vaine.

Lire la suite « Seigneur, sauve-moi de la religiosité! »

apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 6: Qui a créé Dieu? (suite))

PSG 2018-01-24

Dans l’article précédent, nous avons résumé les quatre scénarios pouvant expliquer l’existence de l’univers. Le moment est venu d’éprouver le scénario 3, voulant que l’univers (et plus précisément le monde matériel) ait un début qui s’explique par une cause spirituelle (Dieu).

Débutons avec la première question de Jack concernant ce scénario: Si nous nous appuyons comme chrétiens sur l’argument de l’architecte pour déterminer qu’un monde aussi ordonné, complexe et magnifique ne peut être attribué qu’à une intelligence supérieure, pourquoi ne pas accepter cet argument jusqu’au bout et l’appliquer à Dieu? Pour citer Jack: « Puisque Dieu est complexe, il a du lui-même avoir été créé par une forme de vie plus intelligente que lui, il ne peut pas provenir de nulle-part. » (Partie 5 [15]). Bref, qui (ou quoi) aurait créé Celui qui a tout créé?

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 6: Qui a créé Dieu? (suite)) »

Brisement et repentance, Sanctification

Le chrétien muet sous la correction divine – [4] Lorsque Munster était alité

PSG 2018-01-10

Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi.
(Apocalypse 3:19)

Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. (Hébreux 12:6)

Toutes les afflictions qui frappent les saints sont le fruit de l’amour divin.

Lire la suite « Le chrétien muet sous la correction divine – [4] Lorsque Munster était alité »

Brisement et repentance, Sanctification

Le chrétien muet sous la correction divine – [2] Le seul enfer que tu auras à subir!

 
PSG 2018-01-10

Considère, chrétien, que…

  • Toutes tes épreuves et tes malheurs,
  • Toutes tes calamités et tes misères,
  • Toutes tes croix et tes pertes,

que tu rencontreras en ce monde est le seul enfer que tu auras à subir!

Ici et maintenant, tu as ton enfer. Mais par la suite, tu auras ton Ciel. Ta condition actuelle est la pire; le meilleure est à venir!

Lire la suite « Le chrétien muet sous la correction divine – [2] Le seul enfer que tu auras à subir! »

apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 4: l’athéisme et ses prétentions scientifiques)

PSG 2017-12-24Pour le titre de cet article, je me suis permis d’emprunter le sous-titre d’un ouvrage de David Berlinski, The Devil’s Delusion: Atheism and Its Scientific Pretensions.  Je n’ai pas lu cette oeuvre mais j’ai regardé une savoureuse entrevue avec son auteur, un écrivain et mathématicien qui a écrit ce livre afin de critiquer l’arrogance de l’athéisme moderne.  Pourtant, Berlinski est lui-même un agnostique frôlant l’athéisme, ce qui rend The Devil’s Delusion particulièrement intéressant.

J’ai abordé brièvement cette arrogance en conclusion de l’article précédent mais je crois important de m’y attarder plus longuement aujourd’hui. Mon but n’est pas de diminuer ou de mépriser les athées mais de mettre le doigt sur un problème d’attitude présomptueuse qui est bien réel chez grand nombre d’entre eux. Et je ne me livre pas à cet exercice afin d’établir la supériorité morale des chrétiens dans ce genre de débats car j’ai vu d’innombrables personnes se qualifier de chrétiens et afficher une attitude affreusement condescendante envers leurs interlocuteurs. J’aurai d’ailleurs l’occasion de revenir sur ce point plus tard. L’objectif est plutôt de mettre en lumière un problème qui ruine la plupart des débats, qui transforme beaucoup de conversations prometteuses en un véritable cirque.

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 4: l’athéisme et ses prétentions scientifiques) »

apologétique

Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 2: L’importance cruciale des présuppositions)

PSG 2017-12-24Tout être rationnel fonde sa pensée et son discours sur un ensemble de convictions fondamentales. Ces convictions sont des idées maîtresses qu’il juge vraies (à tort ou à raison) et à partir desquelles il élaborera toute sa pensée et sa vision de l’existence. En philosophie, ces idées sont appelées des « postulats ». Dans la discipline de l’apologétique chrétienne, on les appelle couramment des « PRÉSUPPOSITIONS ». C’est-à-dire qu’avant-même d’aborder une discussion, nous supposons a priori que ces idées sont vraies et fondées.

Voici quelques exemples de présuppositions :

  • Dieu existe
  • Dieu n’existe pas
  • L’humanité est une race créée par un Dieu souverain
  • L’humanité est une expérience de laboratoire initiée par des extra-terrestres.

Lire la suite « Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 2: L’importance cruciale des présuppositions) »

Mariage

Le mariage: un engagement total pour le meilleur et pour le pire (2 de 3)

PSG 2017-11-19

La persévérance dans le mariage

Dans les pays où l’humanisme athée a fait le plus de progrès, le taux de divorce n’a fait que grimper au cours des dernières décennies.  Ici en Amérique du Nord, environ la moitié des mariages se soldent par un divorce.  Certains pays d’Europe tels que l’Espagne et le Portugal connaissent quant à eux un taux de divorce de plus de 60%.  La Belgique présente le chiffre le plus catastrophique, avec un taux de divorce de 70%.

Les sociologues apportent différentes réponses pour expliquer ce phénomène. Pensons entre autres à la désintégration du sentiment religieux en occident ou à la montée du féminisme. Ces pistes ont un fondement de vérité indéniable. Mais ultimement, la progression du divorce peut être attribuée à un seul facteur fondamental: l’être humain est plus que jamais imbu de sa propre personne.

Lire la suite « Le mariage: un engagement total pour le meilleur et pour le pire (2 de 3) »

Brisement et repentance

Notre vie ici-bas est temporaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme. Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste, si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus. Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie.
(2 Corinthiens 5:1-4)

Un des plus gros obstacles à la pleine manifestation de notre masculinité est l’état d’esprit charnel dans lequel nous avons été conditionnés.  Nos yeux ne sont pas fixés sur le Ciel mais sur les choses terrestres, temporaires, vaines.  Nous professons Jésus Christ et disons avoir la vie éternelle, mais nous ne vivons pas en fonction de cette éternité.  Nos pensées, nos paroles, nos actions, nos intérêts, nos passions, nos priorités… tout semble démontrer que ce monde temporaire est à nos yeux notre vraie patrie.  Et le plus alarmant est que cet état d’esprit n’est pas perçu comme un problème chez le chrétien moyen.  Et pourtant, c’est un problème immense et lourd de conséquences.  Particulièrement chez l’homme qui aspire à être un époux et un père selon le coeur de Dieu.

Lire la suite « Notre vie ici-bas est temporaire »

Grâce et salut

Lettre à un lecteur musulman

psg 2011-05-23Un lecteur adepte de l’Islam m’a écrit hier afin de m’exposer sa foi et de me dire que j’insultais Dieu en croyant que Jésus était venu pour nous sauver. J’ai aussitôt eu à coeur de lui répondre mais malheureusement, cette personne n’avait pas laissé d’adresse de courriel. Ne pouvant le rejoindre directement, je publie ma réponse ici, priant de tout coeur pour qu’il puisse lire ce message:

Lire la suite « Lettre à un lecteur musulman »

Vie chrétienne

Comment prier sans obtenir de résultats? (7 de 9: La prière de l’incrédule)

psg 2011-02-03

La prière de l’incrédule (prier sans croire que Dieu répondra)

Pour le chrétien, la foi est tout. C’est par la foi que nous sommes passés de la mort à la vie éternelle en Christ. Et c’est par la foi que nous verrons les promesses de Dieu se réaliser dans notre vie. Si nous allons à Dieu en prière tout en entretenant des doutes, nous ne mettons pas les chances de notre côté. Car la foi est le vecteur de la puissance surnaturelle de Dieu.

Lorsque nous nous adressons à Dieu, nous devrions garder à l’esprit deux questions très importantes:

– Croyons-nous que Dieu a le pouvoir d’exaucer notre prière?
– Croyons-nous que Dieu a le désir d’exaucer notre prière?

Lire la suite « Comment prier sans obtenir de résultats? (7 de 9: La prière de l’incrédule) »

Vie chrétienne

Comment prier sans obtenir de résultats? (5 de 9: La prière du coupable )

psg 2011-01-25La prière du coupable (prier alors que notre conscience nous accuse)

Le désir consumant de Dieu, c’est que nous soyons UN avec lui et avec nos frères et soeurs en Christ. L’amour est le lien qui nous unit tous. Lorsque nous péchons, nous brisons l’unité avec Dieu et avec l’autre. C’est pourquoi nous ne pouvons aller en prière et demander des choses alors que notre conscience nous accuse.

Lire la suite « Comment prier sans obtenir de résultats? (5 de 9: La prière du coupable ) »

Grâce et salut

Conjuguer au passé afin de triompher (3 de 3)

psg 2010-09-05

Tout est accompli

Si je vous demande à quel moment avez-vous été sauvé, que répondrez-vous? Peut-être évoquerez-vous une date bien précise dans votre vie, où vous avez pris la décision de suivre Jésus. Et ce n’est pas faux.  Mais techniquement, vous avez été sauvé il y a 2000 ans, au moment où Jésus est mort pour vos péchés. Lorsque vous avez donné votre vie à Christ, vous avez simplement entré dans le mystère de son Salut par la foi. Mais vous n’avez rien accompli. Car tout était déjà accompli sur la croix.

Le même principe s’applique à notre vie avant Christ. Quand sommes-nous devenus pécheurs? À notre naissance? Pas exactement.  Nous le sommes devenus lorsque Adam a désobéit.  Puisque nous étions tous en Adam, nous étions déjà condamnés avant même de naître.  Comme le disent les Écritures, «nous étions par nature des enfants de colère» (Éphésiens 2.3)

Lire la suite « Conjuguer au passé afin de triompher (3 de 3) »

Consécration et sainteté

Mieux vaut un jour dans tes parvis…

psg 2010-04-19Il neige ce matin.  Lorsque j’arriverai au travail, les gens se plaindront probablement de cette drôle de température printanière.  Mais pour moi, chaque flocon est un don du Ciel.  Une autre facette de cette splendide création que j’habite.  Tout comme chaque souffle, chaque battement de coeur, chaque miracle qui se déploie autour de nous et en nous, et qui nous appellent à vouer notre adoration à l’Auteur de cette vie si magnifique.  Voilà un des dividendes de la vie en Dieu: la capacité de ressentir à nouveau.  La possibilité d’émerger de notre vacarme mental pour s’ouvrir au monde qui nous entoure.

Lire la suite « Mieux vaut un jour dans tes parvis… »

Brisement et repentance

La religion n’est d’aucune utilité

psg 2009-10-04

Peut-être avez-vous déjà tenté de vaincre le péché par le biais de la religion.  Voyant que vous ne pouviez vous empêcher de faire le mal, vous vous êtes dit que Dieu pourrait vous donner un coup de main.  Vous vous êtes donc promis d’aller à la messe ou à l’assemblée à tous les dimanches, question de vous rapprocher de Dieu.  Ou vous avez décidé de réciter le chapelet chaque matin.  Ou de lire la Bible ou un ouvrage inspirant.  Et vous avez constaté une amélioration de votre état pour quelques jours.  Cela vous a encouragé.   Jusqu’au moment où la tentation s’est pointée le nez.  Et tout à coup, vos bons sentiments et votre religiosité se sont trouvés neutralisés par la force de vos pulsions et vous avez succombé une fois de plus.  Pourquoi cela?  Dieu ne devait-il pas garantir la victoire?  Ne devait-il pas répondre à vos prières?

Le problème, c’est peut-être que vous avez placé votre confiance au mauvais endroit.  Vous pensiez que vous pouviez obtenir la liberté dont vous rêviez en adoptant certains rituels.  Mais vous avez fait fausse route.  Vous avez confondu religion et foi.

Lire la suite « La religion n’est d’aucune utilité »