Si indigne et pourtant si aimé

psg2016-11-12

Avant d’entreprendre la rédaction des prochains articles, je désire prendre un moment ce soir pour vous partager ce que je vis spirituellement.  Depuis l’an dernier, je n’ai en effet publié aucun article à caractère personnel et je crois important que mes lecteurs sachent où se situe celui qui, il y a un peu plus d’un an, était suspendu au-dessus des flammes de l’enfer et avait perdu presque entièrement la raison.

Continuer la lecture de Si indigne et pourtant si aimé

Scandal of grace (Hillsong United)

psg 2015-03-10

Voici, je mets en Sion une pierre d’achoppement et un rocher de scandale, et celui qui croit en lui ne sera point confus. (Romains 9.33)

Dans un monde où la piété religieuse est souvent pour l’homme un sujet de se glorifier lui-même et de s’estimer au-dessus des autres, le message de l’Évangile détruit toute prétention en nous apprenant que tout homme est irrémédiablement corrompu et ne peut donc se sauver lui-même.  Ses péchés le rendent ennemi de Dieu et il doit payer de sa propre vie en rançon de ses péchés. Mais Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas (Jean 3.16).  Dieu a payé la rançon en offrant son Fils sur la croix.  Mais peu de gens acceptent ce don inestimable: Continuer la lecture de Scandal of grace (Hillsong United)

Dépendance, culpabilité et haine de soi (2 de 2)

psg 2014-12-22Comment être conscient du mal que nous faisons sans toutefois nous en vouloir?  Comment réaliser que nous avons contribué massivement aux souffrances de nos proches tout en résistant à la tentation de nous haïr pour ce que nous avons fait?  Comment considérer l’ensemble de nos échecs tout en gardant une attitude positive et une foi indéfectible en Dieu?  La réponse est d’une grande simplicité et se résume en deux mot: La CROIX.

Continuer la lecture de Dépendance, culpabilité et haine de soi (2 de 2)

Se relever d’un péché comme un vaillant soldat (2 de 2)

psg 2012-02-07

Se retrouver par terre sur le champ de bataille n’est pas une situation désirable.  Partout, les balles sifflent, les grenades explosent et nous sommes dans la mire de l’ennemi.  Mais aussi indésirable cette situation soit-elle, elle peut se produire et il est important de l’accepter.  La guerre contre le péché n’est pas un film hollywoodien.  Nous demeurons des hommes dont l’esprit est disposé mais dont la chair est faible  (Matthieu 26.41).  Il faut souvent un temps d’apprentissage avant de réussir à marcher de façon victorieuse.  Dans ce deuxième article, nous verrons deux aspects vitaux de l’après-chute: se relever rapidement et apprendre de nos erreurs.

Continuer la lecture de Se relever d’un péché comme un vaillant soldat (2 de 2)

Que signifie « par sa grâce »?

psg 2011-11-29

Avant de débuter l’écriture de nouveaux articles, il serait utile de commencer par le commencement en définissant l’expression qui a donné à ce blog son nom : par sa grâce. Comprendre cette expression est en effet d’une grande importance pour nous car cela détermine l’état d’esprit avec lequel nous menons le combat pour la sainteté et quelle en sera l’issue.

Continuer la lecture de Que signifie « par sa grâce »?

Comment prier sans obtenir de résultats? (4 de 9: La prière du méritant)

psg 2011-01-23

La prière du méritant (prier en croyant que nous avons gagné les faveurs de Dieu)

La pensée religieuse typique consiste à croire que si nous devenons assez vertueux, nous pourrons établir un lien avec Dieu et obtenir ses faveurs.  En fait, il s’agit là du concept fondamental de toutes les religions, s’exprimant de différentes façons selon les cultures et traditions.  Or, la pensée chrétienne est une négation absolue de cette idée.  Ce que révèle la Bible, c’est qu’il est impossible à l’homme de plaire à Dieu et de s’attirer ses faveurs. Étant pécheurs, nous n’avons aucune part à la perfection divine.  Un abîme nous sépare de Dieu.  Nous sommes privés de sa gloire (Romains 3.23) et sa colère repose sur nous (Jean 3.36)… jusqu’à ce que nous mettions notre foi en Jésus Christ et que nous soyons réconciliés au Père par lui.

Continuer la lecture de Comment prier sans obtenir de résultats? (4 de 9: La prière du méritant)

Dieu est-il contre le plaisir? (6 de 6)

psg 2009-12-11

Maintenant que nous avons démontré bibliquement que le plaisir fait partie de la vie en Dieu, il importe de déterminer où se situent les balises.  Car si « tout nous est permis », comme le disait Paul, il est par contre évident que ce « tout » n’inclut pas le péché.  Par exemple, une personne qui prend plaisir à faire souffrir les gens autour d’elle ne pourrait se justifier en disant qu’elle vit sous la grâce et que tout lui est permis.  C’est évident.  Une liberté qui inclut des comportements destructeurs serait absurde.  Mais parfois, certaines vérités ne sont pas aussi limpides. La vie nous place devant des choix où la ligne semble floue entre le péché et le plaisir. Et c’est là qu’il importe de discerner avec sagesse quelle est la volonté de Dieu pour notre vie. Et heureusement, nous ne sommes pas laissés à nous-mêmes à ce chapitre. Dieu nous a donné deux soutiens afin de nous guider: sa Parole et son Esprit.

Continuer la lecture de Dieu est-il contre le plaisir? (6 de 6)

Dieu est-il contre le plaisir? (5 de 6)

L’article précédent nous a permis de nous rappeler que le chrétien est sous l’égide de la grâce. Il n’obéit plus à une myriade de prescriptions et d’interdictions extérieures (ce qui ferait du christianisme une religion comme une autre) mais à l’Esprit de Dieu en lui, en accord avec les Saintes Écritures.  Sa volonté étant unie à celle du Père, il sait différencier le bien du mal et il prend plaisir à marcher dans la justice… même s’il est souvent tenté de faire le mal et qu’il y succombe parfois.

Grâce à cette étroite union avec Dieu, nous sommes en mesure de déterminer la place que doit occuper le plaisir dans notre vie.

Continuer la lecture de Dieu est-il contre le plaisir? (5 de 6)

Dieu est-il contre le plaisir? (4 de 6)

psg 2009-12-03

Le plaisir et la grâce

Maintenant que nous avons établi que ni les textes de l’Ancien Testament ni les enseignements ou la vie de Jésus n’ont condamné le plaisir, nous pouvons nous faire une opinion éclairée sur le sujet.  Pour ce faire, il nous sera utile d’étudier les écrits des apôtres et de considérer la vie de l’Église primitive. En effet, c’est sans doute à ce moment que l’Église de Jésus Christ était à sa forme la plus pure et que les chrétiens y vivaient les enseignements de Christ dans toute leur puissance. L’homme n’avait pas encore ajouté ses raisonnements, ses traditions et importé ses pratiques et concepts païens.

Mais avant de considérer ce qu’enseignent les apôtres, il est important de nous rappeler certains principes bibliques fondamentaux qui nous permettront de recevoir la vérité avec un esprit de discernement.

Continuer la lecture de Dieu est-il contre le plaisir? (4 de 6)

Soyez saints (2 de 3)

psg 2009-11-20

Ainsi donc, selon la Parole de Dieu, la sainteté est la démonstration visible de notre appartenance à Dieu.  Ce n’est donc pas celui qui dit seulement «Seigneur, Seigneur!» qui entre dans le Royaume de Dieu mais celui qui fait la volonté du Père. (Matthieu 7.21)  L’apôtre bien-aimé de Jésus pousse jusqu’à dire:

Celui qui pèche est du diable (1 Jean 3.8)

Mais alors qui est de Dieu?  Qui peut prétendre ne pas pécher?  La Bible ne dit-elle pas que celui qui se prétend sans péchés n’a pas la vérité en lui? (1 Jean 1.8)  Ne sommes-nous pas faibles et imparfaits?  Cet idéal n’est-il pas irréaliste?

Continuer la lecture de Soyez saints (2 de 3)