Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 1: Introduction)

PSG 2017-12-24Pendant longtemps, j’ai cru que je pouvais convaincre un non-croyant de l’existence de Dieu par la force de mon argumentation. C’était la « bonne vieille époque », où j’étais à la fois naïf et très peu instruit théologiquement. Depuis, j’ai appris que la foi en Dieu ne dépend pas d’un discours persuasif.  Même si l’on fait appel à la raison d’un homme en démontrant une rigueur intellectuelle irréprochable, cet homme demeurera imperméable à tout argument si Dieu n’éclaire pas son intelligence. La foi est une œuvre surnaturelle de Dieu dans le cœur de l’homme et si Dieu n’agit pas, aucune conversion ne se produira. C’est vrai pour tout athée que nous approchons. Et c’est vrai pour chacun de nous. L’apôtre Paul a décrit cette réalité en citant ces mots de l’Ancien Testament :

Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu; tous sont égarés, tous sont pervertis; (Romains 3:11)

Continuer la lecture de Autopsie d’un dialogue avec un athée (partie 1: Introduction)