Notre vie ici-bas est temporaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme. Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste, si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus. Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie.
(2 Corinthiens 5:1-4)

Un des plus gros obstacles à la pleine manifestation de notre masculinité est l’état d’esprit charnel dans lequel nous avons été conditionnés.  Nos yeux ne sont pas fixés sur le Ciel mais sur les choses terrestres, temporaires, vaines.  Nous professons Jésus Christ et disons avoir la vie éternelle, mais nous ne vivons pas en fonction de cette éternité.  Nos pensées, nos paroles, nos actions, nos intérêts, nos passions, nos priorités… tout semble démontrer que ce monde temporaire est à nos yeux notre vraie patrie.  Et le plus alarmant est que cet état d’esprit n’est pas perçu comme un problème chez le chrétien moyen.  Et pourtant, c’est un problème immense et lourd de conséquences.  Particulièrement chez l’homme qui aspire à être un époux et un père selon le coeur de Dieu.

Continuer la lecture de Notre vie ici-bas est temporaire