Le chrétien muet sous la correction divine – [5] Le Père sait ce qui est le mieux

PSG 2018-01-10

Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon ; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.  (Hébreux 12.10)

Continuer la lecture de Le chrétien muet sous la correction divine – [5] Le Père sait ce qui est le mieux

Le chrétien muet sous la correction divine – [4] Lorsque Munster était alité

PSG 2018-01-10

Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi.
(Apocalypse 3:19)

Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. (Hébreux 12:6)

Toutes les afflictions qui frappent les saints sont le fruit de l’amour divin.

Continuer la lecture de Le chrétien muet sous la correction divine – [4] Lorsque Munster était alité

Le chrétien muet sous la correction divine – [3] C’est alors que l’écume apparaît!

PSG 2018-01-10

Peu de chrétiens se voient et se comprennent eux-mêmes adéquatement. Par les épreuves, Dieu révèle à la nature pieuse de l’homme beaucoup de sa nature pécheresse. Lorsque le feu est placé sous le chaudron, c’est alors que l’écume apparaît. Alors lorsque Dieu éprouve une pauvre âme, Oh! c’est alors que se révèle dans le coeur de la pauvre créature…

  • l’écume de l’orgueil;
  • l’écume de l’insatisfaction;
  • l’écume de la méfiance;
  • l’écume de l’impatience;
  • l’écume de la mondanité;
  • l’écume de l’esprit charnel;
  • l’écume de la sottise;
  • l’écume de l’entêtement.

Continuer la lecture de Le chrétien muet sous la correction divine – [3] C’est alors que l’écume apparaît!

Le ciseau de Dieu

psg 2014-08-24Ce blog est depuis le début un grand paradoxe.  D’une part, j’ai la certitude – et mon épouse également – qu’il s’agit d’un projet inspiré de Dieu et que je suis réellement appelé, à travers ce blog, à proclamer l’Évangile et plus particulièrement le message de la pureté sexuelle.  Mais d’une autre part, je constate souvent que je suis indigne de proclamer ce message.  Et la rechute qui est survenue il y a deux semaines me l’a encore rappelé…

Continuer la lecture de Le ciseau de Dieu

Soyez saints (2 de 3)

psg 2009-11-20

Ainsi donc, selon la Parole de Dieu, la sainteté est la démonstration visible de notre appartenance à Dieu.  Ce n’est donc pas celui qui dit seulement «Seigneur, Seigneur!» qui entre dans le Royaume de Dieu mais celui qui fait la volonté du Père. (Matthieu 7.21)  L’apôtre bien-aimé de Jésus pousse jusqu’à dire:

Celui qui pèche est du diable (1 Jean 3.8)

Mais alors qui est de Dieu?  Qui peut prétendre ne pas pécher?  La Bible ne dit-elle pas que celui qui se prétend sans péchés n’a pas la vérité en lui? (1 Jean 1.8)  Ne sommes-nous pas faibles et imparfaits?  Cet idéal n’est-il pas irréaliste?

Continuer la lecture de Soyez saints (2 de 3)

Soyez saints (1 de 3)

psg 2009-11-19

Parle à toute l’assemblée des enfants d’Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l’Éternel, votre Dieu.  (Lévitique 19.2)

Soyez saints.  La mise en pratique de la Parole de Dieu est ainsi résumée en deux mots.  En effet, peut-il y avoir de plus grande aspiration que la sainteté?  L’homme peut-il trouver sur terre un projet plus grandiose?

Mais dès que ces mots sont prononcés, la chair s’agite.  La raison s’objecte.  Le chrétien dira peut-être:  «Être saint?  Oh, ce n’est pas pour moi.»  Chez les païens, le concept attirera la dérision ou l’ironie.  J’entends souvent les incroyants dire : «Je suis loin d’être un saint!» non pas avec regret, mais avec un soupçon de fierté dans la voix et un petit sourire entendu au coin des lèvres, comme si la rébellion avait quelque chose d’admirable.

Peu importe qui nous sommes et ce que nous en pensons, la Parole de Dieu demeure: «Soyez saints»

Continuer la lecture de Soyez saints (1 de 3)

La sanctification est un marathon et non un sprint

psg 2009-07-10

Tout chrétien aimerait parvenir complètement et instantanément à la stature de Jésus-Christ, notre héros et notre modèle.  Hélas, ce que  nous apprenons tôt ou tard, c’est que la sanctification n’a rien d’un sprint.  Il s’agit plutôt d’un marathon.  La course est longue, notre rythme est irrégulier et il arrive même souvent que nous chutions.  Pour franchir la ligne d’arrivée de façon victorieuse, l’important est d’accepter ce processus, de ne pas perdre courage et de toujours se relever.

Continuer la lecture de La sanctification est un marathon et non un sprint