Si vous avez adressé à Dieu une prière de repentance et avez placé votre foi en Jésus,  cela peut s’être traduit de différentes façons.  Certaines personnes expérimentent des choses surnaturelles mais pour d’autres, rien de sensible ne se produit.  La façon dont vous avez vécu cette réconciliation avec Dieu n’est pas importante.  Car vous ne devez pas rechercher une expérience religieuse ou des sensations fortes; cela réduirait votre démarche en une démarche purement charnelle et égoïste.  Ce dont vous avez besoin est d’être réconcilié avec Dieu.  Et c’est ce que vous avez fait si vous avez mis votre foi en Jésus Christ.  À partir de maintenant, vous n’avez donc plus à chercher Dieu mais à l’aimer car il a établit sa royauté en vous et toutes ses promesses et bénédictions vous sont désormais disponibles par la foi.  Vous êtes passé des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie.  Dans les prochains jours, mois et années, Dieu réalisera une oeuvre extraordinaire de transformation en vous afin que sa lumière brille toujours plus à travers vous et que vous soyez de plus en plus semblable à Jésus.

Maintenant, il est important de comprendre le don spirituel inestimable que vous avez reçu et comment laisser ce don s’épanouir en vous et vous transformer.  Cette partie résumera donc de façon très succincte en quoi consiste le vie chrétienne.

Avant tout, établissons ce qu’est l’homme selon les Saintes Écritures.  L’homme est d’abord esprit.  L’esprit – aussi appelé âme – est la partie fondamentale en vous.  C’est votre dimension spirituelle et éternelle.  L’esprit est le foyer de la pensée, des émotions et de la volonté.  Cet esprit éternel habite un corps physique qui le complète et lui sert d’habitation et de véhicule.  L’homme est donc constitué d’une nature dualiste, de deux partie distinctes et complémentaires.  Ces deux parties ne sont pas en opposition l’une par rapport à l’autre mais forment un tout harmonieux, tel que le révèle le récit de la Genèse:

L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. (Genèse 2.7)  Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. (Genèse 1.27)  Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. (Genèse 1.31)

Ces versets confirment donc que l’homme a été formé de la poussière (corps physique), dans lequel il a soufflé un souffle de vie (esprit) et que cet ensemble corps-esprit est très bon aux yeux de Dieu.

Avant de donner votre vie à Dieu, les deux dimensions de votre nature humaine étaient totalement asservies à Satan.  Vous étiez corrompu autant au niveau de l’esprit, de l’âme que du corps.  Vous étiez intégralement ennemi de Dieu.  En donnant votre vie à Christ, c’est votre esprit, la partie fondamentale et spirituelle de votre être, qui a été recréée.   C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous pouvez très bien avoir été totalement transformé spirituellement sans avoir éprouvé d’émotions extravagantes.  Car ce n’est pas votre âme qui est le foyer de votre transformation, mais votre coeur, votre esprit.  Dieu travaille de l’intérieur vers l’extérieur, de la racine à la cime.  Il a donc d’abord recréé ce qui à la base était corrompu.  Lorsque vos parents vous ont donné la vie, ils ont légué en vous la malédiction originelle.  Mais en recréant votre esprit, Dieu a coupé les ponts qui vous reliait aux générations passées et vous a donné une nouvelle identité.  C’est ce qu’on appelle la nouvelle naissance, que Jésus expliqua à Nicodème:

Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit.  (Jean 3.3-6)

Sans la nouvelle naissance, nul ne peut voir le royaume de Dieu.  Car un esprit non régénéré ne pourra que porter du mauvais fruit.  C’est pourquoi la religion ne peut apporter le salut.  Car la religion ne peut que remuer le corps et les émotions.  Mais elle ne peut recréer un esprit.  Seul Dieu peut accomplir ce miracle.  Ainsi, celui qui essaie d’être « spirituel » sans être né de nouveau est exposé à l’échec car il essaie de se transformer de l’extérieur vers l’intérieur.  Il essaie de greffer de bons fruits à un arbre corrompu.  Il essaie de réparer un vieux vêtement en y cousant de l’étoffe neuve.  Or:

Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit ; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire.  On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues ; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.  (Matthieu 9.16-17)

En donnant votre vie à Jésus Christ, vous avez permis à Dieu de remplacer votre vieille outre par une outre neuve, par un vase sacré propre à recevoir l’Esprit de Dieu dans toute sa plénitude.  Dieu a pu ainsi accomplir en vous une promesse millénaire:

Je leur donnerai un même coeur, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; J’ôterai de leur corps le coeur de pierre, et je leur donnerai un coeur de chair, afin qu’ils suivent mes ordonnances, et qu’ils observent et pratiquent mes lois ; et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. (Ézéchiel 11.19-20)

Ce changement de coeur, ce nouvel esprit, cette nouvelle naissance, est le fondement de votre démarche spirituelle.  Il s’agit d’un don de Dieu, une pure grâce que vous ne méritiez pas mais qui vous a été accordée à cause de la miséricorde et de l’amour de Dieu pour vous:

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.  Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.  Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.  C’est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, (…) souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.  Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.  (Éphésiens 23.8-13)

Votre salut est donc l’oeuvre de Dieu.  Mais tout ne s’arrête pas là.  Une fois que vous avez donné votre vie à Christ, vous êtes appelé à faire votre part afin que vous croissiez dans l’esprit et portiez du fruit.  Il s’agit là d’un travail de collaboration: Dieu, dont l’Esprit ne fait plus qu’un avec le vôtre, manifeste sa puissance en vous.  Et vous, de vôtre côté, devez accepter cette transformation, même lorsqu’elle implique parfois des sacrifices.

Vous devez également être conscient qu’une fois engagé dans le chemin étroit de la vie en Dieu, vous vous engagez dans un combat.  La vie chrétienne ne consiste pas à être un élève qui étudie la théologie pour retourner ensuite à une vie semblable à celle des perdus.  Elle consiste à vivre selon les voies de Dieu, qui sont très souvent contraires à ce qui est communément accepté.  À cause de cela, trois ennemis s’élèveront nécessairement contre vous à cause de la nouvelle menace que vous représentez:

  1. Votre chair, c’est-à-dire l’âme et le corps qui n’ont pas été régénérés et qui doivent maintenant obéir à l’esprit plutôt que d’imposer leurs petits caprices.
  2. Le monde, c’est-à-dire le système dans lequel vous vivez, qui est sous la domination de Satan et qui rejette Dieu.  Et s’il rejette Dieu, il vous rejettera également.
  3. Satan et ses légions d’anges déchus, dont le but est ni plus ni moins que votre destruction.

Il ne faut cependant pas se sentir dépassé par un tel antagonisme venant de partout, y compris de votre propre chair.  Car en vous habite maintenant celui que la Bible appelle l’Éternel des Armées.  En vous habite Christ, qui a vaincu la chair, le monde et Satan.  C’est pourquoi il a dit:

Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. (Jean 16.33)

Celui qui a triomphé du péché et de la mort habite en chacun de nous dans toute sa plénitude.  C’est pourquoi Paul s’écrie:

Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? (Romains 8:31)

Vous pouvez donc prendre courage et être assuré de votre victoire sur l’ennemi, quel qu’il soit.  Mais cela ne se fait pas de façon instantanée et automatique.  Vous devez appuyer votre vie sur des principes bibliques qui permettront aux promesses de Dieu de s’accomplir dans votre vie.  Voici donc les piliers spirituels qui vous permettront d’accomplir cela:

  1. La prière. Pour maintenir et faire fructifier votre relation avec Dieu, vous devez investir du temps en lui.  Vous devez lui parler en prière.  Mettez de côté toutes formulations et rituels.  Parlez-lui tout simplement chaque jour.  Habituez-vous à vous adresser à lui tout au long de la journée.  Cultivez l’intimité et la proximité.  C’est un dialogue fréquent avec Dieu qui permettra à son Esprit en vous d’émaner toujours de plus en plus, de transformer l’âme et le corps, et surtout de transformer les gens autour de vous.  C’est ce qui vous permet de devenir la lumière du monde et le sel de la terre.  Si vous négligexz la prière, vous serez fade et sans saveur.  Vous serez un chrétien impuissant et ne verrez peut-être jamais les promesses de Dieu se réaliser dans votre vie.
  2. La parole de Dieu.  La Bible doit être à partir de maintenant votre référence primordiale car elle révèle la pensée et le coeur de Dieu.  Elle ouvre l’intelligence, renouvelle les pensées, vous désintoxique des mensonges de ce monde et vous donne une sagesse que vous ne pouvez trouver ailleurs.  La Bible est votre nourriture spirituelle.  Si vous la négligez, vous faiblirez spirituellement et deviendrez aussitôt une proie facile pour l’ennemi.  Si vous demeurez loin de la Bible suffisamment longtemps, vous sombrerez dans les illusions et les mensonges, commencerez à faire des compromis ou à adhérer à des doctrines trompeuses et votre vie spirituelle fera dérive.  Si vous êtes fidèle à la Bible, vous croîtrai en sagesse et serez inébranlable.  Car la Parole de Dieu est la source première de votre foi.
  3. L’Église.  Il n’est pas question ici de bâtiments mais du corps mystique du Christ, c’est-à-dire de la communauté de tous les croyants qui vivent conformément à la volonté de Dieu.  Trouvez une église qui enseigne un message conforme aux Saintes Écritures.  Fréquentez des amis chrétiens avec lesquels vous pourrez prier et discuter.   Ne restez pas isolé avec votre foi car vous serez plus vulnérable aux traits enflammés du malin.  En vous unissant à des frères et soeurs en Christ, vous trouverez de l’encouragement et de l’aide.  Vous pouvez techniquement triompher avec Dieu seul… mais Sa volonté est d’unir sa famille en un même corps, en une communauté unie par l’amour.  Il nous a sans doute créés interdépendants afin que nous restions humbles et n’en arrivions pas à nous prendre pour des dieux suffisants.

Une fois que vous avez donné votre vie à Christ, faites-vous également baptiser selon les ordres de Jésus.  Le baptême n’a jamais été conçu pour être un rituel imposé à des bébés inconscients de ce qui se passe.   Conformément aux Écritures, le baptême est un geste que pose une personne qui décide d’abandonner sa vie de pécheur pour renaître à une nouvelle vie en Christ.  Le baptême par submersion symbolise parfaitement votre vieille nature qui est ensevelie sous l’eau, pour qu’ensuite vous puissiez retourner à la surface lavé de vos fautes et entrant dans la vie abondante de l’Esprit.  Ce rituel est incontournable pour toute personne qui est sérieuse dans sa marche avec Dieu et qui désire exprimer publiquement sa nouvelle appartenance au Seigneur.  Le baptême va donc de paire avec le salut.  Parlez-en à un pasteur de votre région pour savoir comment le recevoir.

Si vous avez donné votre vie à Christ, vous êtes maintenant son disciple.  Et votre premier appel est de faire d’autres disciples afin que d’autres personnes puissent échapper aux tourments éternels et recevoir le même trésor extraordinaire que vous avez reçu.  Cela ne veut pas nécessairement dire que vous devez devenir un prédicateur.  Vous n’avez pas à être un théologien pour parler de Dieu.  Il vous suffit de témoigner de ce que Dieu a fait pour vous et de partager ce qu’il vous révèle par sa Parole et son Esprit.

À la suite de tout ce qui précède, si vous avez pris la décision d’accepter le Salut de Jésus-Christ, je vous encourage à en témoigner ci-dessous dans la section des commentaires (en indiquant votre nom ou au moins votre prénom réel).  Je m’engage à prier régulièrement pour chaque personne qui témoignera ici de son choix pour Christ (et j’encourage mes frères qui ont déjà la foi à faire de même), afin que Dieu puisse faire fructifier en vous les fruits de l’esprit et qu’Il puisse vous donner la victoire et la vie en abondance qu’il a promit à tous ceux qui se confient en Lui.  Si vous avez des questionnements, n’hésitez pas à me contacter.

Que le Seigneur de toutes grâces vous bénisse abondamment et se manifeste à vous dans toute sa plénitude.

Votre frère en Jésus,

Jean.

1 :: 2 :: 3 :: 4